Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Kamel Daoud : "«Je suis Charlie» est en train de devenir une sorte d’inquisition"

En savoir plus

FOCUS

Royaume-Uni : le système de santé, enjeu central des législatives

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hafsia Herzi de retour dans une comédie "certifiée Hallal"!

En savoir plus

FACE À FACE

Le Front national dans la tourmente

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Arabie saoudite : le temps du changement

En savoir plus

DÉBAT

Loi sur le renseignement : sécurité ou liberté ?

En savoir plus

DÉBAT

Présidentielle au Burundi : le risque de déstabilisation

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Renseignement : une loi qui inquiète

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Budget britannique : to cut or not to cut?

En savoir plus

Asie - pacifique

Une dizaine d'islamistes tués par un tir de missile américain

Texte par Dépêche

Dernière modification : 21/08/2009

Un missile, vraisemblablement tiré par un drone américain, s'est abattu sur une maison de Dandey Darpa Khel, ville refuge d'un chef taliban afghan, dans le nord-ouest du Pakistan. Au moins treize personnes ont été tuées.

AFP - Au moins 13 combattants islamistes ont été tués vendredi par un missile américain dans une zone tribale du nord-ouest du Pakistan, bastion de talibans proches d'Al-Qaïda, ont annoncé à l'AFP de hauts responsables des forces de sécurité pakistanaises.

Les tirs de missiles dans le nord-ouest du Pakistan, par des avions sans pilote (drones) de l'agence de renseignements américaine CIA ou de l'armée américaine basée dans l'Afghanistan voisin, sont devenus très fréquents depuis plusieurs mois.

Seule l'armée américaine ou la CIA disposent de drones dans la région.

Il y a deux semaines, l'un d'eux a tué le chef des talibans pakistanais liés à Al-Qaïda, Baïtullah Mehsud, ont assuré à plusieurs reprises des responsables américains et pakistanais, qui n'en n'ont cependant pas apporté la preuve.

En plein milieu de la nuit de jeudi à vendredi, "un drone a attaqué et tiré un missile sur une maison à Dandey Darpa Khel", près de Miranshah, le chef-lieu du district tribal du Waziristan du Nord, a déclaré à l'AFP un haut responsable des services de sécurité, qui a requis l'anonymat.

"Jusqu'à présent, 13 cadavres ont été décomptés", a ajouté un de ses pairs, évoquant lui aussi un tir de missile "américain". Un précédent bilan faisait état de neuf morts.

"Les victimes sont tous des combattants islamistes, certains des talibans, d'autres des militants locaux", a affirmé un autre officier, toujours sous couvert d'anonymat. Il a assuré qu'aucune "cible importante" ne figurait parmi les tués.

Des habitants de Miranshah ont indiqué avoir entendu un bruit fracassant, précisant que des vitres et des portes avaient volé en éclat dans la ville.

Peu de temps après le tir de missile, des insurgés islamistes ont ouvert le feu contre un poste de contrôle de l'armée pakistanaise, près de Miranshah, selon des habitants et des responsables locaux.

Les militaires ont riposté, mais il n'était pas possible de savoir si les échanges de tirs avaient fait des victimes, a indiqué un responsable.

Dandey Darpa Khel est réputé abriter des repaires de combattants du réseau du chef taliban afghan Jalaluddin Haqqani. Ce village avait déjà été la cible d'une attaque qui avait fait 11 morts en octobre dernier.

L'armée américaine a pour principe de ne jamais confirmer les attaques menées par des drones, et Islamabad proteste systématiquement publiquement, invoquant une "violation" de son territoire et de sa souveraineté.

Mais le Pakistan est l'allié-clé de Washington dans la lutte anti-terroriste depuis fin 2001 et les médias américains et pakistanais se font régulièrement l'écho d'accords secrets entre les deux pays pour des tirs de missiles ciblés visant des combattants d'Al-Qaïda.
 

Première publication : 21/08/2009

COMMENTAIRE(S)