Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

#ActuElles

Femmes artistes : sortir des oubliettes de l'Histoire

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Quatuor Modigliani : quatre garçons dans les cordes

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Loi travail : le récit d'un revirement

En savoir plus

MODE

Mode masculine été 2017 part 1

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : atteints d'une hépatite C, des Occidentaux partent se faire soigner en Inde

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

En savoir plus

Sports

Deux perchistes français sur le podium

Texte par Dépêche

Dernière modification : 23/08/2009

L'Australien Steven Hooker a remporté l'or à la perche, avec un saut à 5,90 m. La performance de Romain Mesnil (photo) et Renaud Lavillenie, respectivement médaille d'argent et de bronze, est une première pour l'athlétisme français.

AFP - Romain Mesnil et Renaud Lavillenie ont respectivement remporté les médailles d'argent et de bronze au concours de la perche aux Championnats du monde d'athlétisme, seulement devancés par l'Australien Steve Hooker, samedi à Berlin.
   
La France compte désormais trois médailles lors de ce rendez-vous après celle de Bob Tahri, troisième du 3000 m steeple.
   
Hooker, le champion olympique, s'est imposé avec un saut à 5,90 m, devant Mesnil (5,85 m) et Lavillenie (5,80 m), malgré une blessure à une cuisse.
   
Jamais deux Français n'étaient montés sur le même podium lors des Championnats du monde, dont la 1re édition a eu lieu en 1983.
   
Damiel Dossevi le troisième Français, prend la 6e place (5,75 m, record personnel)
   
Pour la première fois depuis 1991, la France comptait trois représentants en finale. A Tokyo, Thierry Vigneron avait pris la 8e place, Jean Galfione avait été 10e et Philippe Collet n'avait passé aucune barre.
   
Pour ce rendez-vous berlinois, Steve Hooker était handicapé par une élongation à l'adducteur de la jambe droite. En qualifications, il n'avait effectué qu'un seul saut pour se qualifier (5,65 m).
   
Obligé de prendre un risque en raison de son état physique, Hooker a démarré son concours à 5,85 m en échouant de peu à son premier essai. Il a ensuite fait l'impasse pour finalement réussir un seconde saut victorieux à 5,90 m.

Première publication : 22/08/2009

COMMENTAIRE(S)