Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

Sports

La Jamaïque à l'honneur au relais 4x100 mètres

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 23/08/2009

Après avoir pulvérisé ses propres records du monde en 100 et 200 mètres, Usain Bolt s'est offert un troisième titre à Berlin en remportant avec son équipe le relais 4x100 mètres, comme leurs collègues féminines quelques minutes plus tôt.

La Jamaïque a remporté samedi le relais 4X100 m messieurs des Championnats du monde d'athlétisme, en 37 sec 31/100, devant Trinidad et Tobago (37.62) et la Grande-Bretagne (38.02), permettant à Usain Bolt de décrocher son 3e titre mondial à Berlin.
   
La France, au couloir 1, s'est classée 8e et dernière en 39 sec 21/100.
   
Le relais jamaïcain était composé de trois des quatre sprinteurs qui avaient battu le record du monde aux J0 de Pékin en 37 sec 1O/100.
   
Dans le second virage, Usain Bolt, triple champion olympique, a scellé le sort des autres équipes pour passer avec trois mètres d'avance le témoin à Asafa Powell qui n'a eu aucun problème pour tenir à distance l'équipe de Trinidad et Tobago.
   
Les deux premiers relayeurs étaient Steve Mullings et Michael Frater.
   
Ainsi, le roi Bolt, en s'offrant une 3e médaille d'or mondiale, au lendemain de son 23e anniversaire, a fait aussi bien qu'aux Jeux 2008, avec seulement un record du monde en moins.

 

A Berlin, le sprinteur phénomène a battu ses records planétaires sur 100 m (9.58) et 200 m (19.19).

 

Les Jamaïcaines aussi remportent l'or

 

Les femmes ont  également remporté le relais 4X100 m des Championnats du monde d'athlétisme, en 42 sec 06/100, devant les Bahamas (42.29) et l'Allemagne (42.87), samedi soir à Berlin.
   
En l'absence des Américaines, éliminées en série, la Jamaïque a confirmé sa victoire aux Jeux de Pékin.

 

Avec dans leurs rangs la championne du monde Shelly-Ann Fraser et sa dauphine Kerron Stewart, les Jamaïcaines ont dominé les Bahaméennes, médaillées d’argent, et les Allemandes, médaillées de bronze.
   
Avec les deux premières du 100 m, Shelly-Ann Fraser et Kerron Stewart, la Jamaïque a pourtant souffert jusque dans la dernière ligne droite.
   
Mais la vitesse supérieure de Stewart face à Debbie Ferguson, 3e du 200 m, a fait la différence.
   
Grâce à une excellente technique de passages de relais, les Allemandes ont précédé les Russes (43.00) pour la médaille de bronze.
   
 

 

 

 


   
 

Première publication : 22/08/2009

COMMENTAIRE(S)