Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Le Caire surveille de près les islamistes radicaux tentés par l'EI

En savoir plus

REPORTERS

États-Unis – Mexique : la frontière de tous les dangers

En savoir plus

POLITIQUE

Bruno Le Roux : il est "indigne" de se servir du drame de Sivens

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le choc de simplification ne doit pas être contredit par un choc de complexification"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Ouagadougou en pleine crise, Jérusalem sous tension

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Gaz russe : un accord enfin trouvé entre la Russie, l'Ukraine et l'UE

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fin de règne au Burkina Faso ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Journée insurrectionnelle au Burkina Faso

En savoir plus

DÉBAT

Burkina Faso : quelle transition possible ? (Partie 2)

En savoir plus

Sports

La Jamaïque à l'honneur au relais 4x100 mètres

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 23/08/2009

Après avoir pulvérisé ses propres records du monde en 100 et 200 mètres, Usain Bolt s'est offert un troisième titre à Berlin en remportant avec son équipe le relais 4x100 mètres, comme leurs collègues féminines quelques minutes plus tôt.

La Jamaïque a remporté samedi le relais 4X100 m messieurs des Championnats du monde d'athlétisme, en 37 sec 31/100, devant Trinidad et Tobago (37.62) et la Grande-Bretagne (38.02), permettant à Usain Bolt de décrocher son 3e titre mondial à Berlin.
   
La France, au couloir 1, s'est classée 8e et dernière en 39 sec 21/100.
   
Le relais jamaïcain était composé de trois des quatre sprinteurs qui avaient battu le record du monde aux J0 de Pékin en 37 sec 1O/100.
   
Dans le second virage, Usain Bolt, triple champion olympique, a scellé le sort des autres équipes pour passer avec trois mètres d'avance le témoin à Asafa Powell qui n'a eu aucun problème pour tenir à distance l'équipe de Trinidad et Tobago.
   
Les deux premiers relayeurs étaient Steve Mullings et Michael Frater.
   
Ainsi, le roi Bolt, en s'offrant une 3e médaille d'or mondiale, au lendemain de son 23e anniversaire, a fait aussi bien qu'aux Jeux 2008, avec seulement un record du monde en moins.

 

A Berlin, le sprinteur phénomène a battu ses records planétaires sur 100 m (9.58) et 200 m (19.19).

 

Les Jamaïcaines aussi remportent l'or

 

Les femmes ont  également remporté le relais 4X100 m des Championnats du monde d'athlétisme, en 42 sec 06/100, devant les Bahamas (42.29) et l'Allemagne (42.87), samedi soir à Berlin.
   
En l'absence des Américaines, éliminées en série, la Jamaïque a confirmé sa victoire aux Jeux de Pékin.

 

Avec dans leurs rangs la championne du monde Shelly-Ann Fraser et sa dauphine Kerron Stewart, les Jamaïcaines ont dominé les Bahaméennes, médaillées d’argent, et les Allemandes, médaillées de bronze.
   
Avec les deux premières du 100 m, Shelly-Ann Fraser et Kerron Stewart, la Jamaïque a pourtant souffert jusque dans la dernière ligne droite.
   
Mais la vitesse supérieure de Stewart face à Debbie Ferguson, 3e du 200 m, a fait la différence.
   
Grâce à une excellente technique de passages de relais, les Allemandes ont précédé les Russes (43.00) pour la médaille de bronze.
   
 

 

 

 


   
 

Première publication : 22/08/2009

COMMENTAIRE(S)