Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

Sports

Lyon en tête, Marseille bousculé

Texte par Dépêche

Dernière modification : 17/09/2009

Après un début de championnat en fanfare, l'Olympique de Marseille a reculé devant Rennes (1-1) alors que Lyon et Paris se sont imposés à l'extérieur, respectivement 3-0 à Auxerre et 3-2 à Valenciennes.



REUTERS
- L’Olympique de Marseille a été accroché 1-1 samedi à Rennes, laissant Lyon et le Paris Saint-Germain revenir à sa hauteur en tête de la Ligue 1.

Si Bordeaux bat Nice dimanche à domicile, le champion en titre sera la seule équipe avec trois victoires en trois matches. Les Girondins devanceraient alors de deux points Marseillais, Lyonnais et Parisiens, qui en comptent sept.

L’OL, leader à la différence de buts, et le PSG se sont imposés à l’extérieur, respectivement 3-0 à Auxerre et 3-2 à Valenciennes.

A Rennes, Marseille a été parfois bousculé dans un match
physique où les deux buts sont venus de coups de pied arrêtés.

Les Bretons ont ouvert le score sur un penalty de Jérôme Leroy en première période, après une main de Souleymane Diawara dans la surface.

Mamadou Niang a égalisé quelques minutes après le retour des vestiaires en reprenant victorieusement au second poteau un coup franc de Benoît Cheyrou.

Les Marseillais auraient même pu arracher la victoire dans les derniers instants mais le gardien rennais Nicolas Douchez a multiplié les parades, notamment sur une reprise à bout portant de Fernando Morientes.

Même avec une équipe en partie remaniée par rapport à celle qui a largement battu Anderlecht (5-1) mercredi en barrage aller de la Ligue des Champions, Lyon a de son côté poursuivi son festival offensif au stade Abbé-Deschamps.

Jean-Alain Boumsong a lancé Lyon vers la victoire d’un but spectaculaire, sur une talonnade à bout portant sur un centre de Cesar Delgado.


 

NOUVELLE DEFAITE DE SAINT-ETIENNE

Jean II Makoun a inscrit le deuxième but lyonnais au pire moment pour les Auxerrois, pourtant pas malmenés, juste avant la mi-temps, puis Miralem Pjanic a scellé le succès lyonnais en deuxième mi-temps.

De retour à Valenciennes, qu’il entraînait l’an dernier, Antoine Kombouaré a vu son PSG s’imposer 3-2 malgré un début de match poussif.

Les Parisiens sont progressivement montés en régime jusqu’à l’ouverture du score de Peguy Luyindula après un une-deux avec Mevlut Erding à l’entrée de la surface.

Après cette passe décisive, l’attaquant turc du PSG a alourdi la marque en deuxième mi-temps avant un troisième but d’une autre recrue, Christophe Jallet, entré en jeu.

Valenciennes n’a pu que réduire le score à deux reprises, d’abord par Siaka Tiene sur coup-franc (2-1) puis par Rudy Mater dans les arrêts de jeu (3-2).

Après deux victoires en deux matches, Nancy a subi un coup d’arrêt en s’inclinant 2-1 au Mans.

Saint-Etienne a poursuivi son début de saison cauchemardesque avec une défaite 1-0 à domicile contre le promu Boulogne.

Les Verts ne sont pas parvenus à égaliser malgré 20 dernières minutes jouées en supériorité numérique après l’exclusion de Guillaume Ducatel.

Valenciennes, Saint-Etienne et Auxerre, dernier, ne comptent aucune victoire.

Monaco et Montpellier se sont tous deux imposés 2-0 à domicile, respectivement contre Lorient et Sochaux.
 

Première publication : 22/08/2009

COMMENTAIRE(S)