Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

L'Argentine poussée vers le défaut de paiement

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

  • BNP Paribas subit une perte record après l'amende américaine

    En savoir plus

Moyen-Orient

Premier jour de ramadan dans la plupart des pays musulmans

Vidéo par Achren VERDIAN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 22/08/2009

Le mois de jeûne auquel se soumettent les musulmans débute ce samedi dans la plupart des pays arabes et en Iran. Seuls la Libye et les chiites libanais ont commencé le ramadan dès vendredi.

AFP - Le mois de jeûne musulman du ramadan débute samedi dans la majorité des pays arabes et en Iran, la Mecque s'apprêtant à accueillir des milliers de pèlerins à cette occasion malgré la menace de la grippe porcine.

Les autorités religieuses en Arabie saoudite, berceau du rite sunnite, et dans l'Iran chiite ont fixé à partir d'observations astronomiques à samedi le début du ramadan.

Ce mois sacré, qui constitue l'un des cinq piliers de l'islam, commencera le même jour en Irak, en Egypte, en Jordanie, au Koweït, aux Emirats arabes unis, au Qatar, à Bahreïn, en Syrie, au Yémen, en Tunisie, en Algérie, au Soudan et dans les territoires palestiniens.

La Libye a annoncé pour ce vendredi le début du ramadan, de même que l'autorité chiite libanaise. Mais pour les sunnites du Liban il commencera samedi.

Pendant ce mois, les musulmans doivent s'abstenir de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles du lever au coucher du soleil. Le ramadan, durant lequel le Coran a été révélé au prophète Mahomet, est censé être un mois de jeûne et de charité.

Pendant ce mois, La Mecque, premier lieu saint de l'islam en Arabie saoudite, rassemble traditionnellement des centaines de milliers de fervents pour le petit pèlerinage de la Omra.

Et cette année, les pèlerins continuent de s'y rendre même si l'afflux est en recul en raison du risque de propagation de la grippe porcine parmi les pèlerins et les restrictions imposées par certains pays.

L'Iran a interdit tout voyage en Arabie saoudite pendant le ramadan et l'Egypte a décidé d'interdire la Omra aux plus de 65 ans et aux moins de 25 ans. Les représentants des musulmans de France ont également déconseillé d'effectuer cette année la Omra.

Les mises en garde des gouvernements et de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) ont accentué les craintes des risques de contamination dans les lieux où se rassemblent les foules.

Les musulmans peuvent accomplir la Omra tout au long de l'année contrairement au Hajj, ou grand pèlerinage, qui a des dates fixes et qui tombe cette année fin novembre.
 

Première publication : 22/08/2009

COMMENTAIRE(S)