Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Laurent Wauquiez : quel projet pour la droite ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Sécurité au Sahel : "L'ennemi a évolué, mais nous aussi", estime l'amiral Isnard

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Chilla, un nouveau visage du hip-hop féminin français

En savoir plus

FOCUS

Sénatoriale dans l’Alabama : une élection qui divise sur fond de pédophilie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Super Poutine"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

L'OMC sous la pression des États-Unis

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Laurent Wauquiez, adroit ou à droite?"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Mahamadou Issoufou : "L’État malien peut s’écrouler"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RD Congo : 14 Casques bleus tués dans le Nord-Kivu

En savoir plus

Sports

Les États-Unis conservent leur titre du relais 4x400 messieurs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/08/2009

Les États-Unis ont conservé leur titre du relais 4x400 messieurs, dernière épreuve des championnats du monde d'athlétisme 2009 devant la Grande-Bretagne et l'Australie. La France termine à la 7e place.

AFP - Les Etats-Unis ont conservé leur titre du relais 4x400 messieurs, dernière épreuve des Championnats du monde d'athétisme 2009, en 2 min 57 sec 86/100, devant la Grande-Bretagne (3:00.53) et l'Australie (3:00.90), dimanche à Berlin.
   
La France, avec Leslie Djhone, Teddy Venel, Yannick Fonsat et Yoann Decimus, comme la veille en série, a pris la 7e place (3:02.65).
   
Le relais américain, composé d'Angelo Taylor, Jeremy Wariner, Kerron Clement et LaSahawn Merritt, était tenant du titre mais aussi médaillé d'or aux JO à Pékin.
   
Les Américains détiennent le titre depuis 2005. En 2005 et 2007, ils avaient devancé les Bahamas.
   
Champion du monde 2003, au Stade de France, les Tricolores avaient pris la 6e place en 2005 et avaient échoué au 1er tour en 2007.
   
Au total, la France a donc remporté trois médailles dans la capitale allemande, avec l'argent pour Romain Mesnil (perche) et le bronze pour Bob Tahri (3000 m steeple) et Renaud Lavillenie (perche).  

Première publication : 23/08/2009

COMMENTAIRE(S)