Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Hollande solidaire avec Netanyahou

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre guerre psychologique et pénuries

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Lancement de la “première application de télékinésie pour Google Glass"

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne avance vers Donetsk, toujours aux mains des pro-russes

    En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

Amériques

La justice veut rouvrir des dossiers sur des abus commis par la CIA

©

Vidéo par Philippe BOLOPION

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/08/2009

Le ministère américain de la Justice demande le réexamen de cas d'abus commis par la CIA, principalement en Irak et en Afghanistan, sur une dizaine d'hommes soupçonnés de terrorisme.

AFP - Un rapport du ministère américain de la Justice préconise de rouvrir une dizaine de dossiers concernant des violences subies par des suspects de terrorisme, ce qui pourrait entraîner des poursuites à l'encontre d'agents de la CIA, a rapporté lundi le New York Times.
  

Citant une source non identifiée "officiellement informée", le quotidien indique que cette recommandation, qui risque également d'entraîner des poursuites à l'encontre de sous-traitants de l'armée, a été faite récemment par le bureau d'éthique du ministère et présentée au ministre de la Justice Eric Holder.
  
Le ministère doit dévoiler lundi de nouveaux éléments concernant des violences subies par les prisonniers, rassemblés en 2004 par l'inspecteur général de la CIA, mais qui n'avaient jamais été rendus publics.
  
En 2004, l'inspecteur général avait notamment découvert que les interrogateurs de l'agence de renseignement américaine avaient utilisé des armes de poing et une perceuse électrique pour tenter d'effrayer un responsable d'Al-Qaïda, Abd al-Rahim al-Nashiri.
  
M. Nashiri, principal suspect de l'attentat contre le navire américain USS Cole en octobre 2000 au Yémen, avait aussi été soumis à la technique de la simulation de noyade, considérée comme de la torture, avait rapporté précédemment la presse, citant ce rapport de 2004.
  
Mais quand la CIA a transmis le rapport aux procureurs, ceux-ci ont décidé qu'aucune de ces affaires ne méritait d'engager des poursuites, indique le New York Times, qui précise que lorsque M. Holder, nommé par Barack Obama, a pris ses fonctions, il a pris connaissance de ces cas et a commencé à envisager de faire marche arrière.
  
Selon le quotidien, les affaires en question concernent principalement des violences subies par des détenus en Irak et en Afghanistan.

Première publication : 24/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)