Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Organisation de l'État Islamique : la Syrie, alliée inévitable ?

En savoir plus

DÉBAT

Syrie, Ukraine, UE... le cap diplomatique de François Hollande

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

SUR LE NET

"L'Ice Bucket Challenge" détourné par un acteur américain

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au " Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

FOCUS

Honduras : ces enfants qui fuient leur pays au péril de leurs vies

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Garrigues, historien et spécialiste d'histoire politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Birdman" en ouverture de la 71ème Mostra de Venise

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

À Gaza, Israël et le Hamas revendiquent la victoire

En savoir plus

  • Ukraine : le "double jeu dangereux" de Vladimir Poutine

    En savoir plus

  • Syrie : 43 casques bleus capturés par un groupe armé dans le Golan

    En savoir plus

  • Ligue des champions : le PSG hérite de Barcelone, Monaco de Benfica

    En savoir plus

  • La jeune garde des économistes français impressionne le FMI

    En savoir plus

  • En images : des millions de criquets envahissent Antananarivo

    En savoir plus

  • Des pirates russes “patriotes” à l’assaut de banques américaines ?

    En savoir plus

  • Kiev assure que des troupes russes sont entrées sur son territoire

    En savoir plus

  • Netflix prépare "Marseille", un "House of Cards" aux accents provençaux

    En savoir plus

  • Cristiano Ronaldo, sacré meilleur joueur européen de l'année

    En savoir plus

  • L’OMS s’attend à plus de 20 000 cas d'Ebola en Afrique de l’Ouest

    En savoir plus

  • Brad Pitt et Angelina Jolie se sont mariés dans leur château en France

    En savoir plus

  • Vidéo : à Paris, les coiffeuses sans-papiers de Château d'eau se rebellent

    En savoir plus

  • Israël-Palestine, Libye, Russie... Ce que préconise François Hollande

    En savoir plus

  • La Française Clarisse Agbegnenou championne du monde de judo

    En savoir plus

  • Matignon dément toute intention de toucher aux 35 heures

    En savoir plus

Amériques

La justice veut rouvrir des dossiers sur des abus commis par la CIA

Vidéo par Philippe BOLOPION

Texte par Dépêche

Dernière modification : 24/08/2009

Le ministère américain de la Justice demande le réexamen de cas d'abus commis par la CIA, principalement en Irak et en Afghanistan, sur une dizaine d'hommes soupçonnés de terrorisme.

AFP - Un rapport du ministère américain de la Justice préconise de rouvrir une dizaine de dossiers concernant des violences subies par des suspects de terrorisme, ce qui pourrait entraîner des poursuites à l'encontre d'agents de la CIA, a rapporté lundi le New York Times.
  

Citant une source non identifiée "officiellement informée", le quotidien indique que cette recommandation, qui risque également d'entraîner des poursuites à l'encontre de sous-traitants de l'armée, a été faite récemment par le bureau d'éthique du ministère et présentée au ministre de la Justice Eric Holder.
  
Le ministère doit dévoiler lundi de nouveaux éléments concernant des violences subies par les prisonniers, rassemblés en 2004 par l'inspecteur général de la CIA, mais qui n'avaient jamais été rendus publics.
  
En 2004, l'inspecteur général avait notamment découvert que les interrogateurs de l'agence de renseignement américaine avaient utilisé des armes de poing et une perceuse électrique pour tenter d'effrayer un responsable d'Al-Qaïda, Abd al-Rahim al-Nashiri.
  
M. Nashiri, principal suspect de l'attentat contre le navire américain USS Cole en octobre 2000 au Yémen, avait aussi été soumis à la technique de la simulation de noyade, considérée comme de la torture, avait rapporté précédemment la presse, citant ce rapport de 2004.
  
Mais quand la CIA a transmis le rapport aux procureurs, ceux-ci ont décidé qu'aucune de ces affaires ne méritait d'engager des poursuites, indique le New York Times, qui précise que lorsque M. Holder, nommé par Barack Obama, a pris ses fonctions, il a pris connaissance de ces cas et a commencé à envisager de faire marche arrière.
  
Selon le quotidien, les affaires en question concernent principalement des violences subies par des détenus en Irak et en Afghanistan.

Première publication : 24/08/2009

COMMENTAIRE(S)