Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

Culture

Reposer en paix aux côtés de Marilyn, un luxe qui coûte cher

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 25/08/2009

Un Japonais a remporté aux enchères, sur eBay, l'emplacement au-dessus de la tombe de Marilyn Monroe, dans un cimetière de L.A., pour 4,6 millions de dollars. Mais l'acheteur n'étant pas solvable, le tombeau cherche toujours preneur.

AFP - Reposer pour l'éternité auprès de Marilyn Monroe est de nouveau un rêve accessible, l'acquéreur du tombeau situé juste au-dessus de celui de la star ayant retiré son offre de 4,6 millions de dollars sur le site d'enchères en ligne eBay, rapporte mardi le Los Angeles Times.
   
Selon le quotidien, c'est un acheteur japonais non identifié qui a acquis le tombeau situé juste au dessus de celui du sex-symbol incontesté du 20e siècle dans le cimetière de Westwood Village Memorial Park, à Los Angeles (ouest).
   
Mais quelques heures après avoir remporté l'enchère, l'acquéreur a envoyé un courriel aux représentants de la propriétaire du tombeau, retirant son offre, selon le Los Angeles Times.
   
"Je suis profondément désolé, mais je dois annuler à cause du problème du paiement", dit le courriel.
   
Onze autres acheteurs ont fait des offres de plus de 4,5 millions de dollars, selon le quotidien, et ils se sont vus offrir 24 heures pour réitérer leur proposition.
   
Le tombeau voisin de celui de Marilyn, décédée en 1962, est actuellement occupé par un certain Richard Poncher, mort il y a 23 ans à l'âge de 81 ans, mais sa veuve a décidé de l'en déloger pour payer les traites de sa maison de 1,6 million de dollars à Beverly Hills.
   
Le tombeau en question, d'une grande simplicité, ne se différencie en rien des dizaines d'autres qui l'entourent, dans cette partie du cimetière où les tombeaux sont encastrés les uns au-dessus des autres, comme dans un columbarium.
   
Les enchères avaient été ouvertes le 14 août, et le tombeau avait été mis à prix pour 500.000 dollars.
   
 

Première publication : 25/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)