Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

POLITIQUE

"La réintégration de l’Iran dans la politique mondiale est nécessaire"

En savoir plus

POLITIQUE

"Marine Le Pen incarne un parti résolument anti-libéral de droite"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Évasion fiscale : "En 3 ans, les États ont pu récupérer 37 milliards d'euros"

En savoir plus

FOCUS

Mexique : les déplacés de la guerre des cartels

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hugh Jackman dans "Chappie" : enfin un rôle de méchant!

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

Départementales : l'UMP et le PS vent debout contre le FN

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ebola : "La situation s'est beaucoup améliorée"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Netanyahou divise à Washington

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

Amériques

Ciudad Juarez désignée ville la plus dangereuse du monde

Vidéo par Laurence CUVILLIER

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/08/2009

Plaque tournante de la drogue vers les États-Unis et théâtre d'une véritable guerre des narcotrafiquants, la ville mexicaine de Cuidad Juarez se place, selon une ONG mexicaine, au premier rang des villes les plus dangereuses du monde.

AFP - La ville mexicaine de Ciudad Juarez, située à la frontière des Etats-Unis, est la plus meurtrière au monde devant Caracas, la capitale du Venezuela, et La Nouvelle Orléans aux Etats-Unis, a affirmé mercredi une ONG mexicaine.
   
La métropole de 1,4 million d'habitants, située en face d'El Paso (Texas), a enregistré "130 meurtres pour 100.000 habitants en 2008, devant Caracas, 96, et La Nouvelle Orléans, 95", selon un rapport du Conseil citoyen pour la sécurité publique (CCSP) de Mexico, qui rassemble des représentants de différentes associations, notamment de défense des victimes de crimes.
   


Bagdad, la capitale irakienne qui vit des scènes de guerre, n'arrive qu'en dixième position, avec 40 homicides pour 100.000 habitants, selon le CCSP.
   
Une autre ville mexicaine, en revanche, arrive en quatrième position: Tijuana, elle aussi à la frontière américaine en face de San Diego en Californie, avec "73 homicides pour 100.000 habitants". Tijuana précède Le Cap, en Afrique du Sud (62/100.000).
   
San Salvador, la capitale du Salvador, est au septième rang (49/100.000), devant la ville colombienne Medellin (45/100.000), classée à égalité avec Baltimore aux Etats-Unis, toujours selon le CCSP.
   
Le CCSP précise avoir basé son étude sur des chiffres diffusés par la presse en ce qui concerne Ciudad Juarez, Caracas et Tijuana, et par la police fédérale américaine (FBI) pour La Nouvelle Orléans.
   
En cas de maintien du rythme des morts violentes constatées à Ciudad Juarez depuis le début de 2009, "il s'y commettra 2.293 homicides" pendant toute l'année, selon le CCSP. En 2008, précédente année record, quelque 1.600 meurtres avaient été enregistrées dans la ville.
   
La frontière mexicaine des Etats-Unis concentre les affrontements entre les cartels de la drogue pour l'acheminement de la drogue vers le marché américain, premier client mondial de la cocaïne.
   
Cette véritable guerre des cartels a fait plus de 10.000 morts au Mexique depuis le 1er janvier 2008, malgré le déploiement de plus de 36.000 militaires et policiers dans l'ensemble du pays.
 

Première publication : 27/08/2009

COMMENTAIRE(S)