Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Instituer l'Etat de droit en Chine"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Guerre pour un barrage en Colombie et la sanglante chasse aux dauphins des Îles Feroé

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : quelle stratégie face à l'organisation de l'État islamique ?

En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

  • Budget 2015 : la baisse des dépenses à pas feutrés

    En savoir plus

  • Rentrée des classes meurtrière à Donetsk

    En savoir plus

  • En images : Hong Kong sous haute tension pour la fête nationale chinoise

    En savoir plus

  • Commission européenne : un oral difficile pour certains candidats

    En savoir plus

  • Ebola : le premier cas hors d’Afrique localisé aux États-Unis

    En savoir plus

Culture

Décès de l'auteur des paroles de l'hymne soviétique à 96 ans

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/08/2009

Le poète et écrivain russe Sergueï Mikhalkov (à droite), connu pour avoir rédigé les paroles de l'hymne soviétique sous Staline puis celles de l'hymne de la Russie indépendante, est décédé jeudi à l'âge de 96 ans.

AFP - Le poète et écrivain Sergueï Mikhalkov, qui a notamment rédigé l'hymne soviétique sous Staline puis l'hymne de la Russie indépendante, est mort jeudi à l'âge de 96 ans, a déclaré à l'agence de presse Interfax l'un de ses collaborateurs, Denis Baglaï.

"Aujourd'hui (jeudi), Sergueï Mikhalkov a cessé de vivre", a-t-il déclaré.

Admirateur de Staline en son temps, puis de Vladimir Poutine --l'ex-président russe devenu Premier ministre-- et de l'actuel chef de l'Etat, Dmitri Medvedev, Sergueï Vladimirovitch Mikhalkov était aussi l'auteur de livres de référence pour enfants.

Les deux dirigeants russes ont immédiatement fait part de leur tristesse après la mort de ce monument de la culture russe.

"Un classique de la littérature russe a cessé de vivre, un homme de mérite, un authentique citoyen. Ses talents multiples s'exprimaient vivement dans ses poèmes pour enfants, avec lesquels des générations entières ont grandi, ainsi que dans les vers de notre hymne national", a déclaré M. Medvedev dans un télégramme aux proches du défunt, diffusé par le Kremlin.

"A toutes les époques, Sergueï Vladimirovitch a vécu pour les intérêts de sa patrie, la servant, ayant foi en elle", a-t-il encore écrit.


Le Premier ministre russe a pour sa part salué la mémoire d'un "véritable patriote" et le "talent unique" de Sergueï Mikhalkov, dont les oeuvres ont été diffusées à 300 millions d'exemplaires, essentiellement dans les pays d'ex-URSS.

Le président de l'Union des écrivains russes, Valeri Ganitchev, a lui aussi salué la mémoire d'un auteur adoré par tous les enfants ayant grandi à l'époque soviétique.

"Sergueï Vladimirovitch était un homme très talentueux, aux facettes multiples (...), plein d'énergie et qui ne perdait jamais son sens de l'humour", a-t-il déclaré, à l'agence RIA Novosti.


Père des célèbres cinéastes russes Nikita Mikhalkov et Andreï Kontchalovski, il a défié le temps et la succession des régimes politiques du Kremlin, signant à chaque fois l'hymne national.

Il écrivit ainsi les paroles entonnées par les Soviétiques sous Staline, puis l'hymne déstalinisé, après la mort de celui-ci et la condamnation du culte de sa personnalité en 1956, avant de rédiger, toujours sur la même musique, l'hymne à la gloire de la Russie indépendante.
 

Première publication : 27/08/2009

COMMENTAIRE(S)