Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Economie

Le gendarme de la City souhaite taxer les transactions financières

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/08/2009

Le chef de l'Autorité des services financiers (FSA), Adair Turner, s'est dit favorable à l'instauration d'une taxe sur les transactions financières des banques. Objectif : mette un terme à l'attribution excessive des très controversés bonus.

AFP - Le chef de l'autorité bancaire britannique s'est dit partisan d'une taxation des banques pour faire baisser les bonus controversés qu'elles accordent à leurs cadres, qu'il a attribués notamment à un accroissement démesuré du secteur financier.

Critiquant les banques pour leur prise de risques financiers excessifs - mis en cause dans l'origine de la crise actuelle -, il a notamment évoqué la possibilité, si d'autres mesures échouaient, d'instaurer une taxe sur les transactions financières, sur le modèle de la controversée taxe Tobin.

"Si vous voulez faire cesser les rémunération excessives dans un secteur financier hypertrophié, vous devez réduire la taille de ce secteur ou appliquer des taxes spéciales sur ses bénéfices avant rémunération", afin qu'il reste moins d'argent à distribuer, a affirmé Adair Turner dans une interview accordée au magazine Prospect, reprise jeudi par de nombreux quotidiens britanniques.

Il a estimé que le niveau de rémunération dans les banques venait d'une "dérégulation financière caricaturale" et a qualifié la place financière de Londres de "socialement inutile".

Le patron de l'Autorité des services financiers (FSA) a estimé qu'aumgenter le capital minimum nécessaire pour exercer des activités boursières serait "notre arme la plus puissante pour éliminer activités et profits excessifs".

"Et si une hausse du capital requis n'était pas suffisante, je serais heureux d'examiner la possibilité de taxes sur les transactions financières, des taxes Tobin", a-t-il poursuivi.

La taxe Tobin (du nom du Prix nobel d'économie James Tobin qui en a eu l'idée dans les années 1970) consiste à prélever un petit pourcentage sur chaque transaction financière pour décourager la spéculation.

Première publication : 27/08/2009

COMMENTAIRE(S)