Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Angela Merkel est à Kiev, le convoi russe a quitté l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

Economie

Le gendarme de la City souhaite taxer les transactions financières

Vidéo par Marion GAUDIN

Texte par Dépêche

Dernière modification : 27/08/2009

Le chef de l'Autorité des services financiers (FSA), Adair Turner, s'est dit favorable à l'instauration d'une taxe sur les transactions financières des banques. Objectif : mette un terme à l'attribution excessive des très controversés bonus.

AFP - Le chef de l'autorité bancaire britannique s'est dit partisan d'une taxation des banques pour faire baisser les bonus controversés qu'elles accordent à leurs cadres, qu'il a attribués notamment à un accroissement démesuré du secteur financier.

Critiquant les banques pour leur prise de risques financiers excessifs - mis en cause dans l'origine de la crise actuelle -, il a notamment évoqué la possibilité, si d'autres mesures échouaient, d'instaurer une taxe sur les transactions financières, sur le modèle de la controversée taxe Tobin.

"Si vous voulez faire cesser les rémunération excessives dans un secteur financier hypertrophié, vous devez réduire la taille de ce secteur ou appliquer des taxes spéciales sur ses bénéfices avant rémunération", afin qu'il reste moins d'argent à distribuer, a affirmé Adair Turner dans une interview accordée au magazine Prospect, reprise jeudi par de nombreux quotidiens britanniques.

Il a estimé que le niveau de rémunération dans les banques venait d'une "dérégulation financière caricaturale" et a qualifié la place financière de Londres de "socialement inutile".

Le patron de l'Autorité des services financiers (FSA) a estimé qu'aumgenter le capital minimum nécessaire pour exercer des activités boursières serait "notre arme la plus puissante pour éliminer activités et profits excessifs".

"Et si une hausse du capital requis n'était pas suffisante, je serais heureux d'examiner la possibilité de taxes sur les transactions financières, des taxes Tobin", a-t-il poursuivi.

La taxe Tobin (du nom du Prix nobel d'économie James Tobin qui en a eu l'idée dans les années 1970) consiste à prélever un petit pourcentage sur chaque transaction financière pour décourager la spéculation.

Première publication : 27/08/2009

COMMENTAIRE(S)