Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Manifestation de l'opposition sénégalaise contre un projet de réforme électorale controversé

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite d'Emmanuel Macron à Washington : Que peut-il espérer de cette rencontre avec Donald Trump ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sting : "Avec Shaggy, on a presque oublié qu'on enregistrait un disque!"

En savoir plus

FOCUS

Face à une crise des déchets qui s’éternise, des Libanais se mobilisent

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

En savoir plus

L’invité du jour

Martine Landry : "On ne demande pas à accueillir toute la misère du monde mais à prendre notre part"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Rencontre Macron-Merkel à Berlin : une feuille de route pour réformer la zone euro ?

En savoir plus

SCIENCES

Avec Snow Leopard, Apple veut tout changer sans rien changer

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 27/08/2009

Pour la première fois, Apple sort ce vendredi un nouveau système d’exploitation, Snow Leopard, dont elle confie elle-même qu'il ne donne lieu à aucun changement majeur. La firme promet toutefois une architecture plus rapide et plus efficace.

Apple propose un lifting de fin d’été aux propriétaires de Mac. Son nouveau système d’exploitation - baptisé Snow Leopard - sera effectivement disponible à la vente dès ce vendredi. La marque à la pomme espère en écouler cinq millions d’exemplaires dès les premiers jours de sa mise en place dans les rayons, en jouant la carte du prix. Snow Leopard, qui vient remplacer Leopard, ne coûte que 29 euros, alors qu’il fallait auparavant débourser plus de 100 euros pour mettre à jour son système d’exploitation sur Mac.
  

Dans son communiqué de lancement, Apple - qui représente à peine 7 % du marché des ordinateurs personnels aux États-Unis - justifie cette nouvelle politique par un changement de philosophie : "Leopard est un excellent système d’exploitation. C'est pourquoi, plutôt que de lui ajouter une tonne de fonctions, nous avons pris le parti de le rendre simplement plus léger, plus rapide et plus efficace."
   

Baffe à Microsoft 

 

Avec Snow Leopard, les utilisateurs de Mac n’auront-ils donc rien de vraiment nouveau à se mettre sous la souris ? En apparence, non. L’interface ne change pas et aucune nouvelle fonction importante n’apparaît. "Tout est sous le capot", résume le New York Times. Les sites spécialisés qui ont pu le tester avant sa mise en vente le confirment. "Snow Leopard démarre 32 secondes plus vite que Leopard, le navigateur Internet s’ouvre en 3 secondes et iTunes en 7 secondes, bien mieux qu’avant", souligne CNet, un site dédié à l’informatique. Pour la première fois aussi, un nouveau système d’exploitation est plus léger que la version qui le précède, permettant ainsi de récupérer de l’espace sur le disque dur (16 Go en tout).

  

Reste que la mise en vente de ce nouveau système d'exploitation est conçue par Apple comme un gant jeté à la figure de Microsoft. À l’usine à gaz que s’est révélé être Windows Vista, Apple répond, avec Snow Leopard : "Simplicité et légèreté". Et prend son concurrent de vitesse : la firme a délibérément avancé la sortie de son nouveau bébé de plusieurs semaines. Microsoft (plus de 90 % des parts de marché) sort Windows 7 le 22 octobre... au prix de 119 euros dans sa version de base, soit 4 fois plus que Snow Leopard.

Première publication : 27/08/2009

COMMENTAIRE(S)