Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Grand oral de Manuel Valls : confiance renouvelée mais majorité fragilisée ?

En savoir plus

DÉBAT

Immigration clandestine : l'Europe impuissante ?

En savoir plus

FOCUS

Immigration en Méditerranée : prêts à risquer leur vie pour rejoindre l’Europe

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Margaret Atwood, la reine du roman d’anticipation est de retour !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Vote de confiance : Manuel Valls sera-t-il soutenu par sa majorité ?

En savoir plus

TECH 24

Apple, IFA, cours de code : c'est la rentrée high-tech !

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Coalition contre l'EI : "L'Iran doit participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

PDG de Netflix : "Nous sommes un grand exportateur de films français"

En savoir plus

SUR LE NET

Certains médias accusés de faire le jeu de l'EI

En savoir plus

  • Valls obtient la confiance des députés malgré l'abstention des "frondeurs"

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco s'impose, le Real cartonne

    En savoir plus

  • EI, EIIL, Daech, comment appeler les jihadistes en Irak et en Syrie ?

    En savoir plus

  • Au moins 67 Sud-Africains tués dans l'effondrement d'un immeuble à Lagos

    En savoir plus

  • Une roquette tirée de Gaza vers Israël, la première depuis la trêve

    En savoir plus

  • Les étrangers désormais interdits de travail au Soudan du Sud

    En savoir plus

  • L’inavouable alliance des États-Unis et de l’Iran contre l’EI

    En savoir plus

  • Exposition : Niki de Saint Phalle, une sacrée nana, au Grand Palais

    En savoir plus

  • Air France : la grève se durcit, les négociations "bloquées"

    En savoir plus

  • Yannick Agnel, la fin du rêve américain

    En savoir plus

  • Deux branches d’Al-Qaïda appellent les jihadistes à s’unir contre la coalition anti-EI

    En savoir plus

  • Nouvel appel des musulmans de France contre l’EI

    En savoir plus

  • Washington frappe des positions de l'État islamique près de Bagdad

    En savoir plus

  • Les députés ukrainiens ratifient l’accord d’association avec l’UE

    En savoir plus

SCIENCES

Avec Snow Leopard, Apple veut tout changer sans rien changer

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 27/08/2009

Pour la première fois, Apple sort ce vendredi un nouveau système d’exploitation, Snow Leopard, dont elle confie elle-même qu'il ne donne lieu à aucun changement majeur. La firme promet toutefois une architecture plus rapide et plus efficace.

Apple propose un lifting de fin d’été aux propriétaires de Mac. Son nouveau système d’exploitation - baptisé Snow Leopard - sera effectivement disponible à la vente dès ce vendredi. La marque à la pomme espère en écouler cinq millions d’exemplaires dès les premiers jours de sa mise en place dans les rayons, en jouant la carte du prix. Snow Leopard, qui vient remplacer Leopard, ne coûte que 29 euros, alors qu’il fallait auparavant débourser plus de 100 euros pour mettre à jour son système d’exploitation sur Mac.
  

Dans son communiqué de lancement, Apple - qui représente à peine 7 % du marché des ordinateurs personnels aux États-Unis - justifie cette nouvelle politique par un changement de philosophie : "Leopard est un excellent système d’exploitation. C'est pourquoi, plutôt que de lui ajouter une tonne de fonctions, nous avons pris le parti de le rendre simplement plus léger, plus rapide et plus efficace."
   

Baffe à Microsoft 

 

Avec Snow Leopard, les utilisateurs de Mac n’auront-ils donc rien de vraiment nouveau à se mettre sous la souris ? En apparence, non. L’interface ne change pas et aucune nouvelle fonction importante n’apparaît. "Tout est sous le capot", résume le New York Times. Les sites spécialisés qui ont pu le tester avant sa mise en vente le confirment. "Snow Leopard démarre 32 secondes plus vite que Leopard, le navigateur Internet s’ouvre en 3 secondes et iTunes en 7 secondes, bien mieux qu’avant", souligne CNet, un site dédié à l’informatique. Pour la première fois aussi, un nouveau système d’exploitation est plus léger que la version qui le précède, permettant ainsi de récupérer de l’espace sur le disque dur (16 Go en tout).

  

Reste que la mise en vente de ce nouveau système d'exploitation est conçue par Apple comme un gant jeté à la figure de Microsoft. À l’usine à gaz que s’est révélé être Windows Vista, Apple répond, avec Snow Leopard : "Simplicité et légèreté". Et prend son concurrent de vitesse : la firme a délibérément avancé la sortie de son nouveau bébé de plusieurs semaines. Microsoft (plus de 90 % des parts de marché) sort Windows 7 le 22 octobre... au prix de 119 euros dans sa version de base, soit 4 fois plus que Snow Leopard.

Première publication : 27/08/2009

COMMENTAIRE(S)