Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Les Arméniens cachés de Turquie en quête d’identité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Yémen : des milliers de réfugiés affluent à Djibouti

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Christianophobie" : un mots qui fait peur..

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton entre en piste pour 2016 - Les élections législatives au Royaume-Uni

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Naufrages de migrants : l'Europe passive ou impuissante ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Manuel Valls contre le racisme et l'antisémitisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidentielle américaine 2016 : l'économie dans la campagne

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Nokia s'offre Alcatel-Lucent : les emplois menacés ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Afrique du Sud : les familles des mineurs de Marikana réclament justice

En savoir plus

SCIENCES

Avec Snow Leopard, Apple veut tout changer sans rien changer

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 27/08/2009

Pour la première fois, Apple sort ce vendredi un nouveau système d’exploitation, Snow Leopard, dont elle confie elle-même qu'il ne donne lieu à aucun changement majeur. La firme promet toutefois une architecture plus rapide et plus efficace.

Apple propose un lifting de fin d’été aux propriétaires de Mac. Son nouveau système d’exploitation - baptisé Snow Leopard - sera effectivement disponible à la vente dès ce vendredi. La marque à la pomme espère en écouler cinq millions d’exemplaires dès les premiers jours de sa mise en place dans les rayons, en jouant la carte du prix. Snow Leopard, qui vient remplacer Leopard, ne coûte que 29 euros, alors qu’il fallait auparavant débourser plus de 100 euros pour mettre à jour son système d’exploitation sur Mac.
  

Dans son communiqué de lancement, Apple - qui représente à peine 7 % du marché des ordinateurs personnels aux États-Unis - justifie cette nouvelle politique par un changement de philosophie : "Leopard est un excellent système d’exploitation. C'est pourquoi, plutôt que de lui ajouter une tonne de fonctions, nous avons pris le parti de le rendre simplement plus léger, plus rapide et plus efficace."
   

Baffe à Microsoft 

 

Avec Snow Leopard, les utilisateurs de Mac n’auront-ils donc rien de vraiment nouveau à se mettre sous la souris ? En apparence, non. L’interface ne change pas et aucune nouvelle fonction importante n’apparaît. "Tout est sous le capot", résume le New York Times. Les sites spécialisés qui ont pu le tester avant sa mise en vente le confirment. "Snow Leopard démarre 32 secondes plus vite que Leopard, le navigateur Internet s’ouvre en 3 secondes et iTunes en 7 secondes, bien mieux qu’avant", souligne CNet, un site dédié à l’informatique. Pour la première fois aussi, un nouveau système d’exploitation est plus léger que la version qui le précède, permettant ainsi de récupérer de l’espace sur le disque dur (16 Go en tout).

  

Reste que la mise en vente de ce nouveau système d'exploitation est conçue par Apple comme un gant jeté à la figure de Microsoft. À l’usine à gaz que s’est révélé être Windows Vista, Apple répond, avec Snow Leopard : "Simplicité et légèreté". Et prend son concurrent de vitesse : la firme a délibérément avancé la sortie de son nouveau bébé de plusieurs semaines. Microsoft (plus de 90 % des parts de marché) sort Windows 7 le 22 octobre... au prix de 119 euros dans sa version de base, soit 4 fois plus que Snow Leopard.

Première publication : 27/08/2009

COMMENTAIRE(S)