Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Foley : la victime d'une profession exploitée à ses risques et périls

En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait pas d'ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Irak : une trentaine de morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

  • Yémen : "Si la transition est abandonnée, alors le pays se disloquera"

    En savoir plus

  • Le "convoi humanitaire" russe est passé en territoire ukrainien

    En savoir plus

  • Mélenchon prend du recul mais ne quitte pas la vie politique

    En savoir plus

  • RD Congo : interrogations après des décès dus à une fièvre hémorragique

    En savoir plus

  • 22 août 1914 : le jour le plus meurtrier de l'histoire de France

    En savoir plus

  • Selon le Pentagone, neutraliser l'EI passe par une intervention en Syrie

    En savoir plus

  • Duel Manaudou-Gilot sur 100 m, point d’orgue de l'Euro-2014 des Bleus

    En savoir plus

  • Mohamed Deif, plus que jamais ennemi juré d'Israël

    En savoir plus

  • Vol MH17 : les victimes malaisiennes rapatriées à Kuala Lumpur

    En savoir plus

  • Riposte contre l’EI en Irak : "On assiste à un jeu très cynique"

    En savoir plus

SCIENCES

Avec Snow Leopard, Apple veut tout changer sans rien changer

Texte par Sébastian SEIBT

Dernière modification : 27/08/2009

Pour la première fois, Apple sort ce vendredi un nouveau système d’exploitation, Snow Leopard, dont elle confie elle-même qu'il ne donne lieu à aucun changement majeur. La firme promet toutefois une architecture plus rapide et plus efficace.

Apple propose un lifting de fin d’été aux propriétaires de Mac. Son nouveau système d’exploitation - baptisé Snow Leopard - sera effectivement disponible à la vente dès ce vendredi. La marque à la pomme espère en écouler cinq millions d’exemplaires dès les premiers jours de sa mise en place dans les rayons, en jouant la carte du prix. Snow Leopard, qui vient remplacer Leopard, ne coûte que 29 euros, alors qu’il fallait auparavant débourser plus de 100 euros pour mettre à jour son système d’exploitation sur Mac.
  

Dans son communiqué de lancement, Apple - qui représente à peine 7 % du marché des ordinateurs personnels aux États-Unis - justifie cette nouvelle politique par un changement de philosophie : "Leopard est un excellent système d’exploitation. C'est pourquoi, plutôt que de lui ajouter une tonne de fonctions, nous avons pris le parti de le rendre simplement plus léger, plus rapide et plus efficace."
   

Baffe à Microsoft 

 

Avec Snow Leopard, les utilisateurs de Mac n’auront-ils donc rien de vraiment nouveau à se mettre sous la souris ? En apparence, non. L’interface ne change pas et aucune nouvelle fonction importante n’apparaît. "Tout est sous le capot", résume le New York Times. Les sites spécialisés qui ont pu le tester avant sa mise en vente le confirment. "Snow Leopard démarre 32 secondes plus vite que Leopard, le navigateur Internet s’ouvre en 3 secondes et iTunes en 7 secondes, bien mieux qu’avant", souligne CNet, un site dédié à l’informatique. Pour la première fois aussi, un nouveau système d’exploitation est plus léger que la version qui le précède, permettant ainsi de récupérer de l’espace sur le disque dur (16 Go en tout).

  

Reste que la mise en vente de ce nouveau système d'exploitation est conçue par Apple comme un gant jeté à la figure de Microsoft. À l’usine à gaz que s’est révélé être Windows Vista, Apple répond, avec Snow Leopard : "Simplicité et légèreté". Et prend son concurrent de vitesse : la firme a délibérément avancé la sortie de son nouveau bébé de plusieurs semaines. Microsoft (plus de 90 % des parts de marché) sort Windows 7 le 22 octobre... au prix de 119 euros dans sa version de base, soit 4 fois plus que Snow Leopard.

Première publication : 27/08/2009

COMMENTAIRE(S)