Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Dans les coulisses du spectacle chorégraphique du 14 juillet

En savoir plus

SUR LE NET

Israël : des selfies dans les abris anti-bombes

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Une mini tournée africaine pour François Hollande

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

14 juillet : célébrations nationales et centenaire de la Grande Guerre

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Lamberto Zannier, secrétaire général de l'OSCE

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Santé : l'Europe perturbée par des substances toxiques

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Raid Fahmi, ex-ministre irakien des Sciences et Technologies

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Crimes de guerre"

En savoir plus

  • Le défilé du 14-Juillet marqué par le centenaire de la Grande Guerre

    En savoir plus

  • Poursuite des raids israéliens à Gaza, les offres de médiation se multiplient

    En savoir plus

  • En images : les meilleurs moments du Mondial

    En savoir plus

  • À Nice, les rassemblements pro-palestiniens interdits par la préfecture

    En savoir plus

  • Vidéo : le Costa Concordia flotte de nouveau

    En savoir plus

  • Chine : des enfants-ouvriers dans l'usine d'un fournisseur de Samsung

    En savoir plus

  • La banque Citigroup paiera sept milliards de dollars pour éviter un procès

    En savoir plus

  • Scènes de liesse à Berlin, tristesse et violences à Buenos Aires

    En savoir plus

  • À Paris, un rassemblement pro-palestinien entaché de heurts

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : le Français Paul Pogba élu meilleur jeune joueur

    En savoir plus

  • L'Allemagne est championne du monde pour la 4e fois de son histoire

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

Moyen-Orient

Pour les États-Unis, les négociations passent avant le gel des colonies

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 28/08/2009

Pour les États-Unis, le gel de la colonisation dans les Territoires n'est pas une condition sine qua non à l'ouverture de négociations de paix. Mais les Palestiniens, eux, exigent le gel total de la colonisation avant la reprise du dialogue.

AFP - Les Etats-Unis ont paru lâcher du lest sur la question de la colonisation juive dans les Territoires occupés, indiquant qu'un gel total des activités de construction ne représentait pas une condition préalable à une reprise des négociations de paix avec les Palestiniens.
   
La position de l'administration du président Barack Obama sur la colonisation "n'a pas changé" mais l'objectif principal est de relancer les négociations entre Israël et les Palestiniens, a déclaré un porte-parole du département d'Etat, Philip Crowley.
   
"Il ne faut pas oublier l'objectif que nous souhaitons atteindre", a ajouté le porte-parole au cours d'un point de presse. "La clé, ce sont les négociations".
   
"Nous espérons obtenir des négociations formelles permettant de parvenir à un règlement entre Israéliens et Palestiniens, dans le cadre de notre projet de paix globale au Proche-Orient", a-t-il poursuivi.
   
Un haut responsable du département d'Etat, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, a reconnu que le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, résistait aux appels de Washington à geler totalement la colonisation.
   
Washington cherche maintenant à savoir si les Palestiniens et leurs alliés arabes accepteront un compromis pour reprendre les négociations, suspendues depuis la fin 2008, a-t-il expliqué.
   
"Nous avons placé la barre très haut et l'objectif est maintenant de voir jusqu'où on peut s'approcher de ce but", a déclaré ce responsable à la presse.
   
"Nous avons une position très claire, que nous avons exprimée, sur ce que nous considérons comme nécessaire", a-t-il poursuivi. "Mais si nous parvenons suffisamment près de ce but et si les parties sont d'accord", Washington l'acceptera.
   
L'émissaire américain pour le Proche-Orient, George Mitchell, a rencontré M. Netanyahu mercredi à Londres sans parvenir à une percée sur le thème épineux de la colonisation et les deux parties ont annoncé qu'elles se retrouveraient la semaine prochaine aux Etats-Unis.
   
Ecartelé entre les attentes de la communauté internationale et les exigences des composantes les plus intransigeantes de sa coalition gouvernementale de droite, M. Netanyahu tente depuis des semaines de trouver un compromis sur un moratoire pour la construction de logements dans les colonies israéliennes.
   
L'administration américaine exige un gel total de la colonisation pour favoriser une relance des négociations avec les Palestiniens. Les grands pays européens ont adopté la même position.
   
Selon de hauts responsables israéliens, M. Netanyahu, qui avait refusé dans un premier temps d'entendre parler de gel, a proposé de suspendre les appels d'offres publics pour la construction de logements en Cisjordanie jusqu'à début 2010.
   
Le président Barack Obama a aussitôt salué ce "geste" israélien et a appelé les Etats arabes et les Palestiniens à faire à leur tour des concessions. Les Palestiniens conditionnent la reprise du dialogue au gel total de la colonisation.
   
 

Première publication : 28/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)