Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Fessée: une tradition française?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président tchadien promet d'anéantir le chef de Boko Haram et savoir où il se trouve

En savoir plus

DÉBAT

Interdiction de la fessée ? La France se prend une claque par le conseil de l'Europe

En savoir plus

DÉBAT

Nucléaire iranien : accord en vue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"L'abri" : plongée dans un centre d'hébergement pour SDF

En savoir plus

FOCUS

À Toulon, la communauté musulmane tente de lutter contre "l'islamalgame"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Irak : les enfants soldats de l'EI

En savoir plus

DÉBAT

Virus Ebola : un an après le début de l'épidémie, quel bilan tirer ?

En savoir plus

DÉBAT

"Islam de France" : comment réformer ?

En savoir plus

SCIENCES

Grippe A: Londres comme laboratoire de l'Europe

Texte par Jennifer KNOCK

Dernière modification : 31/08/2009

La Grande Bretagne a été le pays d'Europe le plus touché par la grippe A. Cette semaine, dans notre émission spéciale, nous avons rencontré 5 personnages clés: L'expert, le couple de malades, l'infirmière et le médecin généraliste.

Londres comme laboratoire de l'Europe. Avec plus de 100 000 cas en une seule semaine, la Grande Bretagne a clairement été le pays le plus touché d'Europe par la grippe A. Pour en savoir plus, sur cette épidémie, nous avons décidé de plonger dans la vie de 5 personnages "clés". Tous sont concernés de près par la grippe A.

Premier rendez vous, première rencontre. Nous sommes au centre mondial de la grippe: il y en 4 comme celui-là dans le monde. Sur le pas de la porte, Rod Daniels...le chasseur de virus! Voilà 30 ans qu'il suit toutes les évolutions de la grippe...Et ce matin dans son colis, des échantillons de la grippe A...venus tout droit d'Islande! Chaque jour, Rod Daniels recoit des échantillons d'une centaine de pays et les examine à la louppe pour pouvoir anticiper toute mutation.

Deuxième étape de notre parcours: Ils sont fiancés, ils ont eu tous les deux la grippe A. Gabrielle et Ed sont revenus malades du très grand festival de Glastonburry. Tous deux ont été diagnostiqués par téléphone, Gabrielle s'est vu prescrire du tamiflu. Une pratique courante en Grande Bretagne pour éviter aux malades de se rendre eux-mêmes dans les hopitaux.

3ème stop. Notre route nous conduit dans l'est de Londres, à Mile End Hospital, l'hopital le plus touché du Royaume uni. Ici un centre spécial de distribution du Tamiflu a été mis en place. Son porte parole Mike Curtis propose une viste guidée et très encadrée. Lesley Collins, elle, est infirmière, elle a vu défiler des centaines de personnes chaque jour. Elle délivre des conseils et surtout ces précieuses boites d'antiviraux...En Grande Bretagne, le tamiflu s'obtient très facilement. Une ordonnance sur internet suffit.

Enfin, 4ème portrait. Dans une rue cossue de Londres, le docteur Halvorsen est un généraliste un peu spécial...il accueille les bébés londoniens dans son cabinet Baby Jabs. Ici, le concept est simple: les parents de chaque bébé doivent décider s'ils veulent ou non vacciner leur enfant. En ce qui concerne le nouveau vaccin de la grippe A, Richard Halvorsen est formel, pas question de recourir à des vaccins qui ont été si peu testés, surtout chez un enfant en bas age ou chez une femme enceinte.

Enfin, le saviez vous certains laboratoires pharmaceutiques mettent du mercure dans leurs vaccins pour leur permettre de mieux se conserver. Faudra-t-il prendre les vaccins à la rentrée? C'est notre enquête cette semaine.






 

Première publication : 28/08/2009

COMMENTAIRE(S)