Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

États généraux de la bioéthique : le coup d'envoi est lancé

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : les autorisations de coupe de bois suspendues après la tuerie en Casamance

En savoir plus

POLITIQUE

Notre-Dame-des-Landes : une décision moins risquée pour l’exécutif ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : sur le tapis rouge du dernier film de Spielberg, "Pentagon Papers"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Péninsule coréenne : la diplomatie des Jeux olympiques fait "fondre la glace"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Aux États-Unis, l'ardoise fiscale s’alourdit pour Apple

En savoir plus

FOCUS

Moyen-Orient : enquête sur le phénomène galopant des tempêtes de sable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sommet franco-britannique : la "diplomatie du tapis"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

Asie - pacifique

Deux civils tués dans un attentat-suicide contre l'Otan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/08/2009

Un kamikaze s'est fait exploser près d'une patrouille à pied des troupes de l'Otan dans la ville de Shahjoy, au sud de l'Afghanistan. Deux civils ont été tués et une vingtaine d'autres blessés.

AFP - Un kamikaze s'est fait exploser au passage d'une patrouille de l'Otan, dans le sud de l'Afghanistan, tuant deux civils et en blessant une vingtaine d'autres, tandis que six talibans ont été abattus dans le sud-ouest, ont annoncé samedi les autorités locales.

La Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), qui commande les troupes de l'Otan en Afghanistan, a confirmé "un incident" impliquant ses soldats, sans fournir plus de détails.

L'attaque s'est produite samedi dans la province de Zaboul (sud), a indiqué le gouverneur de district local, Abdul Qayoum.

"Les forces internationales effectuaient une patrouille à pied dans la ville de Shahjoy lorsqu'un kamikaze s'est fait exploser près d'eux. 21 civils ont été blessés et deux ont été tués", a-t-il dit.

Le chef adjoint de la police provinciale, Ghulam Jailani, a confirmé l'incident, évoquant, de son côté, un bilan de deux civils tués et de 22 blessés, tous des Afghans.

Des attentats, parfois suicide, visent régulièrement les forces de sécurité afghanes et internationales, mais les civils sont le plus souvent les victimes de ces attaques.

Et dans le sud-ouest, dans la province de Farah, six talibans ont été abattus vendredi lors d'affrontements avec la police afghane et des militaires étrangers, a indiqué le chef de la police provinciale, Faqir Ahmad Askar.

Les rebelles ont péri dans une attaque des forces pro-gouvernementales dans le district de Pusht Rod, au centre de la province. Plus d'une douzaine de talibans ont également été blessés, a précisé la police.

Le nombre d'attaques commises par les insurgés afghans, dont les talibans chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition internationale menée par les Etats-Unis, n'a cessé d'augmenter depuis deux ans, jusqu'à atteindre son apogée au cours des derniers mois.

Les pertes civiles et celles des forces internationales - plus de 100.000 militaires étrangers sont stationnés en Afghanistan - atteignent des niveaux records depuis le début de l'année.
 

Première publication : 29/08/2009

COMMENTAIRE(S)