Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Le Premier ministre écossais annonce sa démission au lendemain du référendum

    En savoir plus

  • Le Tchad accuse l'ONU d'utiliser ses soldats comme "bouclier" au Mali

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Wall Street : début en fanfare pour le géant chinois Alibaba

    En savoir plus

  • Ebola : les 6,5 millions d'habitants de Sierra Leone assignés à résidence

    En savoir plus

  • Quand Hollande se targue d’influencer la politique économique européenne

    En savoir plus

  • Référendum en Écosse : les indépendantistes n'ont pas tout perdu

    En savoir plus

  • Sarkozy revient-il pour "tout changer" ou "se sauver" ?

    En savoir plus

  • Visé par une enquête, Zidane pourrait être privé de banc de touche

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Les bataillons "bénévoles" de Kiev : une force imprévisible

    En savoir plus

  • Irak : combattants kurdes recherchent armes lourdes désespérément

    En savoir plus

  • Barack Obama salue la France, "un partenaire solide contre le terrorisme"

    En savoir plus

Asie - pacifique

Deux civils tués dans un attentat-suicide contre l'Otan

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/08/2009

Un kamikaze s'est fait exploser près d'une patrouille à pied des troupes de l'Otan dans la ville de Shahjoy, au sud de l'Afghanistan. Deux civils ont été tués et une vingtaine d'autres blessés.

AFP - Un kamikaze s'est fait exploser au passage d'une patrouille de l'Otan, dans le sud de l'Afghanistan, tuant deux civils et en blessant une vingtaine d'autres, tandis que six talibans ont été abattus dans le sud-ouest, ont annoncé samedi les autorités locales.

La Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), qui commande les troupes de l'Otan en Afghanistan, a confirmé "un incident" impliquant ses soldats, sans fournir plus de détails.

L'attaque s'est produite samedi dans la province de Zaboul (sud), a indiqué le gouverneur de district local, Abdul Qayoum.

"Les forces internationales effectuaient une patrouille à pied dans la ville de Shahjoy lorsqu'un kamikaze s'est fait exploser près d'eux. 21 civils ont été blessés et deux ont été tués", a-t-il dit.

Le chef adjoint de la police provinciale, Ghulam Jailani, a confirmé l'incident, évoquant, de son côté, un bilan de deux civils tués et de 22 blessés, tous des Afghans.

Des attentats, parfois suicide, visent régulièrement les forces de sécurité afghanes et internationales, mais les civils sont le plus souvent les victimes de ces attaques.

Et dans le sud-ouest, dans la province de Farah, six talibans ont été abattus vendredi lors d'affrontements avec la police afghane et des militaires étrangers, a indiqué le chef de la police provinciale, Faqir Ahmad Askar.

Les rebelles ont péri dans une attaque des forces pro-gouvernementales dans le district de Pusht Rod, au centre de la province. Plus d'une douzaine de talibans ont également été blessés, a précisé la police.

Le nombre d'attaques commises par les insurgés afghans, dont les talibans chassés du pouvoir fin 2001 par une coalition internationale menée par les Etats-Unis, n'a cessé d'augmenter depuis deux ans, jusqu'à atteindre son apogée au cours des derniers mois.

Les pertes civiles et celles des forces internationales - plus de 100.000 militaires étrangers sont stationnés en Afghanistan - atteignent des niveaux records depuis le début de l'année.
 

Première publication : 29/08/2009

COMMENTAIRE(S)