Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Marchés financiers : les investisseurs craignent la remontée des taux américains

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Téhéran à Washington : "Quitter l'accord sur le nucléaire iranien n'est pas une option"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Donald Trump et Emmanuel Macron : "bromance", "pellicules"... et Iran

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vincent Bolloré en garde à vue dans une enquête sur ses concessions portuaires en Afrique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Entre Donald Trump et Emmanuel Macron, des gestes de sympathie très remarqués

En savoir plus

LE DÉBAT

Macron aux États-Unis : Iran, Syrie, commerce, climat... les sujets qui fâchent

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Une femme fantastique" : rencontre avec l'actrice transgenre Daniela Vega

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Des mercenaires russes en Centrafrique"

En savoir plus

FOCUS

Israël : le grand flou du gouvernement autour du sort des migrants africains

En savoir plus

EUROPE

Des manifestants dénoncent une mauvaise gestion des autorités

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/08/2009

Une semaine après les incendies qui ont détruit la forêt de la périphérie d'Athènes, près de 1 000 personnes sont descendues en silence dans les rues de la capitale pour condamner le manque de réactivité du gouvernement.

AFP - Plusieurs centaines de Grecs ont manifesté en silence vendredi à Athènes pour condamner l'echec du gouvernement à arrêter les incendies qui ont détruit une des dernières forêts proches de la capitale et des dizaines de maisons.
   
Environ un millier de protestataires, la plupart vêtus de noir, se sont rassemblés devant le parlement pour manifester leur colère face à un gouvernement qui n'avait pas non plus su faire face à une catastrophe semblable en 2007.
   
"Cendres, pots-de-vin, voitures et ciment : telles sont les valeurs de notre civilisation", pouvait-on lire sur une banderole portée par les manifestants qui avaient répondu à un appel de bloggeurs.
   
De violents incendies ont ravagé la région d'Athènes de vendredi à mardi dernier. Plus de 200 maisons ont été détruites et plus de 21.000 hectares de forêt ont été dévastés.
   
L'été 2007, de graves incendies avaient fait 77 morts dans le pays. La presse avait alors accusé le gouvernement d'incompétence.

Première publication : 29/08/2009

COMMENTAIRE(S)