Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres en Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

EUROPE

Des manifestants dénoncent une mauvaise gestion des autorités

Texte par Dépêche

Dernière modification : 29/08/2009

Une semaine après les incendies qui ont détruit la forêt de la périphérie d'Athènes, près de 1 000 personnes sont descendues en silence dans les rues de la capitale pour condamner le manque de réactivité du gouvernement.

AFP - Plusieurs centaines de Grecs ont manifesté en silence vendredi à Athènes pour condamner l'echec du gouvernement à arrêter les incendies qui ont détruit une des dernières forêts proches de la capitale et des dizaines de maisons.
   
Environ un millier de protestataires, la plupart vêtus de noir, se sont rassemblés devant le parlement pour manifester leur colère face à un gouvernement qui n'avait pas non plus su faire face à une catastrophe semblable en 2007.
   
"Cendres, pots-de-vin, voitures et ciment : telles sont les valeurs de notre civilisation", pouvait-on lire sur une banderole portée par les manifestants qui avaient répondu à un appel de bloggeurs.
   
De violents incendies ont ravagé la région d'Athènes de vendredi à mardi dernier. Plus de 200 maisons ont été détruites et plus de 21.000 hectares de forêt ont été dévastés.
   
L'été 2007, de graves incendies avaient fait 77 morts dans le pays. La presse avait alors accusé le gouvernement d'incompétence.

Première publication : 29/08/2009

COMMENTAIRE(S)