Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Raids aériens, roquettes et propagande

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Soudan du Sud : l'avenir sombre d'un pays jeune de trois ans (partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex président Habyarimana

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le cauchemar de la Seleçao

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

SUR LE NET

Kenya : l'opposition manifeste pour plus de démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Qu’est ce qu’on a fait au bon Dieu ?" : décryptage d’un phénomène

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

L'UMP en crise : entre dette et règlements de compte

En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Terrorisme : la France se protège contre "les loups solitaires"

    En savoir plus

  • Tour de France : Chris Froome, vainqueur du Tour 2013, abandonne

    En savoir plus

  • Soudan du Sud : la trahison des héros de l’indépendance

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

  • Rwanda : clôture de l’enquête française sur l’attentat contre Habyarimana

    En savoir plus

  • Les Femen poursuivies pour avoir dégradé les cloches de Notre-Dame de Paris

    En savoir plus

  • Cinquante-trois cadavres découverts par l’armée dans le centre de l’Irak

    En savoir plus

  • Jean-Baptiste de Franssu, ce Français nommé à la tête de la banque du Vatican

    En savoir plus

  • Brésil - Allemagne : "Les joueurs brésiliens ont souillé un maillot sacré"

    En savoir plus

  • Mondial-2014 : en Allemagne, une victoire jugée "inimaginable”

    En savoir plus

  • Le Hamas vise Jérusalem et Tel-Aviv, Israël poursuit ses raids

    En savoir plus

  • Présidentielle indonésienne : les deux candidats revendiquent la victoire

    En savoir plus

  • La Coalition nationale syrienne a élu un nouveau chef

    En savoir plus

  • Au 30 juin, la dette de l’UMP a atteint 74,5 millions d’euros

    En savoir plus

  • Pour Kiev, "la 'libération' de Donetsk risque de poser des problèmes"

    En savoir plus

  • Somalie : un assaut shebab sur le palais présidentiel repoussé

    En savoir plus

Amériques

L'ouragan Jimena qualifié d'"extrêmement dangereux"

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/09/2009

L'ouragan Jimena, qui se trouve dans l'océan Pacifique, à 460 km des côtes mexicaines, s'est encore renforcé, dimanche. Classé en catégorie 4 avec des vents qui atteignent désormais 215 km/h, il est qualifié d'"extrêmement dangereux".

AFP - L'ouragan Jimena s'est renforcé dimanche dans le Pacifique à 460 km des côtes mexicaines, atteignant la catégorie 4, ce qui en fait un ouragan "extrêmement dangereux", a annoncé le Centre national des ouragans (NHC) américain, basé à Miami, en Floride.

A 15H00 GMT, le centre de l'ouragan se trouvait à 460 km au sud des côtes mexicaines et se dirigeait vers le nord-ouest à 15 km/h. Ses vents atteignaient 215 km/h.

Compte tenu de sa trajectoire, l'ouragan "ne peut pas toucher les côtes" du Mexique, a déclaré à l'AFP à Mexico un expert du Service météorologique national (SMN).

Les ouragans sont classés dans la catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte 5, lorsque la vitesse des vents dépasse 210 km/h.

"Jimena est un ouragan extrêmement dangereux", indique le NHC dans son bulletin, ajoutant qu'"un renforcement supplémentaire est prévu dans les prochaines 24 heures".

Le SMN mexicain avait déjà précisé samedi que Jimena, tout juste élevée du rang de tempête tropicale à celui d'ouragan, avait tendance à s'éloigner des côtes mexicaines en direction ouest-nord-ouest.

Jimena a provoqué de fortes pluies sur la côte mexicaine de l'océan Pacifique, dans la région de la station balnéaire d'Acapulco, ainsi que vers le centre du pays, selon les autorités locales. On a constaté plusieurs glissements de terrain et des inondations, qui n'ont fait aucune victime, a-t-on ajouté de même source.
 

Première publication : 30/08/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)