Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

Sports

Paris écrase Lille et talonne Bordeaux

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/09/2009

Avant le choc entre Marseille et Bordeaux, ce dimanche soir, le PSG a temporairement pris la tête de la Ligue 1, en remportant une large victoire sur Lille (3-0), à domicile, dans le cadre de la quatrième journée du championnat.



AFP -
Le Paris SG a pris la tête du championnat de France en battant Lille (3-0), dimanche, devançant Lyon au nombre de buts marqués en attendant le choc de la 4e journée, Marseille-Bordeaux (coup d'envoi 21h00), qui peut permettre à l'un des deux clubs de doubler Paris.
   
Vainqueur de Lille grâce notamment à une somptueuse frappe de Clément et à la passivité de la défense lilloise, son gardien Butelle en tête, le PSG enchaîne sa troisième victoire consécutive pour un début de saison convaincant. Si Montpellier n'avait pas égalisé à la dernière seconde lors de la 1re journée (1-1), Paris compterait 12 points sur 12 possibles.
   
Samedi, Lyon avait pris les commandes au prix, lui aussi, de sa troisième victoire de rang. Contre Nancy (3-1), les trois recrues offensives de l'OL ont encore brillé, avec un but chacune (Gomis, Lisandro et Bastos), mais l'équipe lyonnaise s'est quelques fois fait peur défensivement. Un problème qui pourrait s'avérer plus aigu contre d'autres adversaires, la Fiorentina le 16 septembre (en C1) ou le PSG le 20 (6e journée).
   
La place de leader n'est très significative après quatre journées, mais les Girondins pourraient la reprendre à Paris avec un nul au Vélodrome.
   

Saint-Etienne décolle
   

   
Intercalé au milieu des quatre +gros+ du championnat, Montpellier, 4e, mène la danse de promus qui réussissent un bon début de saison. Nets vainqueurs à Nice (3-0), les Montpelliérains sont toujours invaincus. Seul point noir, le comportement de leurs supporteurs qui ont lancé des pétards et conduit l'arbitre à interrompre le match 23 minutes ("trois ou quatre grosses +merdes+", a réagi le sanguin président Louis Nicollin).
   
Les quelque 200 supporteurs ont été évacués du stade. Deux personnes ont été interpellées et l'une d'entre elles, âgée de 25 ans, était encore en garde à vue dimanche soir.
   
Les autres promus sont tous dans la première moitié du classement. Lens est 6e, et aurait pu faire mieux si Rennes n'avait pas égalisé (2-2) dans le temps additionnel, et le surprenant Boulogne-sur-Mer 8e, après son 0-0 -le premier score vierge de la saison- contre Auxerre.
   
Avec le nul d'Auxerre, qui n'a pas encore marqué cette saison, et la victoire surprise de Valenciennes à Toulouse (1-0), dimanche, seul Grenoble reste à 0 point. Saint-Etienne a ouvert son score en battant justement les Isérois (1-0), au grand soulagement d'un club qui risquait déjà de s'enfoncer dans la crise. Sa présence parmi les relégables réveillait les démons de la saison dernière, où l'ASSE ne s'est sauvée qu'à la dernière journée.
   
Enfin à Lorient, les Merlus ont remporté la victoire contre Le Mans (1-0), mais leur entraîneur, Christian Gourcuff a été exclu à la fin de la partie pour contestation. Il s'est dit "horripilé" par "la suffisance" de l'arbitre Bruno Coué.
   
 

Première publication : 30/08/2009

COMMENTAIRE(S)