Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Manchester prise pour cible"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Cyril Hanouna à nouveau dans le viseur du CSA

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Naomi Campbell sur la Croisette, pour la bonne cause

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Mise à mort du cerf sacré" : Cannes plonge dans le drame

En savoir plus

FOCUS

Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump à Jérusalem : beaucoup d'attente"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce et ses créanciers proches d'un accord

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Législatives : la campagne commence"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Vincent Lindon vers un 2nd prix d'interprétation ?

En savoir plus

Amériques

Huit jeunes, dont trois mineurs, assassinés dans l'État de Sinaloa

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2009

Des hommes armés ont tué huit jeunes, dont deux femmes et trois mineurs, dans l'État de Sinaloa, dans le nord du Mexique. Le motif de la fusillade reste pour l'heure inconnu, mais la région est réputée être un haut lieu du trafic de drogue.

AFP - Un commando armé de fusils d'assaut a assassiné huit jeunes gens dont deux jeunes femmes et trois mineurs, dans le nord du Mexique, a-t-on indiqué dimanche de source officielle.

"Des hommes armés sont arrivés à bord de 4x4, sont descendus de leurs véhicules et ont brusquement ouvert le feu tuant les huit jeunes gens", a dit un porte-parole du procureur de l'Etat de Sinaloa (nord du Mexique). "On ignore les raisons de cette attaque", a-t-il ajouté.

La fusillade a eu lieu samedi peu avant minuit à Novalto dans un quartier où les jeunes ont l'habitude de se réunir.

Un cartel de la drogue dirigé par le célèbre baron de la drogue Joaquin Guzman, alias "El Chapo" (Le Petit), évadé de prison en 2001 et l'un des hommes les plus recherchés par le Mexique et les Etats-Unis, est particulièrement actif dans l'Etat de Sinaloa.

Première publication : 31/08/2009

COMMENTAIRE(S)