Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Tensions inter-religieuses au Nigeria : Multiplication de crimes contre des chrétiens

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Lady Liberty" : emblème de l'Amérique et symbole de liberté

En savoir plus

À L’AFFICHE !

La saison des tubes de l'été est lancée !

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : au Canada, les critères d'accueil des réfugiés jugés discriminatoires envers les musulmans

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'important, c'est de participer"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Erdogan : "Les putschistes avouent que les instructions sont venues de Gülen"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le G20 presse le Royaume-Uni de lancer ses négociations commerciales avec l'UE

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nice, l'indécente polémique"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

Asie - pacifique

Un journaliste tamoul écope de 20 ans pour "soutien au terrorisme"

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2009

J.S. Tissainayagam, un journaliste tamoul de 45 ans, a été reconnu coupable par la haute cour du Sri Lanka d'avoir reçu de l'argent des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE). Condamné à 20 ans de prison, le journaliste a fait appel.

AFP - Un journaliste tamoul a été condamné lundi à 20 ans de prison par la haute cour du Sri Lanka pour avoir "soutenu" le terrorisme.
  
J.S. Tissainayagam, 45 ans, journaliste au journal sri lankais Sunday Times et éditeur d'un site internet, Outreachsl.com, consacré à la population tamoule, a été reconnu coupable d'incitation à la "haine raciale" et de "soutien au terrorisme", selon une source judiciaire.
  
Le journaliste a été reconnu coupable d'avoir reçu de l'argent des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE), vaincus par l'armée en mai, pour financer son site internet.
  
Ses avocats ont indiqué qu'ils feraient appel de la décision.
  
J.S. Tissainayagam est en prison depuis son interpellation en mars 2008, malgré des appels à sa libération par des groupes locaux et internationaux de défense des droits des journalistes.
  
Il est le premier journaliste sri lankais condamné en vertu de la loi de "prévention du terrorisme" adoptée au début des années 1980.

Première publication : 31/08/2009

COMMENTAIRE(S)