Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Rentrée des classes en France : le système éducatif français est-il mauvais élève ?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Un accord pour rétablir le Parlement du Lesotho

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Kayumba : quatre accusés reconnus coupables de tentative de meurtre

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abbas Araghchi, vice-ministre iranien des Affaires étrangères

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sarkozy le retour?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le meilleur des Observateurs cette année !

En savoir plus

FOCUS

L'État islamique déclare la guerre de l'eau en Irak

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

En savoir plus

REPORTERS

Pakistan : Imran Khan, des terrains de cricket à la politique

En savoir plus

  • Steven Sotloff, un passionné du monde arabe tombé entre les griffes de l'EI

    En savoir plus

  • Vidéo : un convoi de l'armée ukrainienne détruit dans l'est de l'Ukraine

    En savoir plus

  • Europe : Moscovici, un sous-commissaire pour la France ?

    En savoir plus

  • Pôle emploi : Rebsamen se défend de vouloir "stigmatiser" les chômeurs

    En savoir plus

  • L'EI revendique dans une vidéo la décapitation d'un second journaliste américain

    En savoir plus

  • Ligue 1 : Falcao fait ses valises, à quoi joue Monaco?

    En savoir plus

  • Les photos volées de Jennifer Lawrence sont aussi gênantes pour Apple

    En savoir plus

  • Nord-Mali : quatre casques bleus tués par l'explosion d'une mine près de Kidal

    En savoir plus

  • En images : Falcao, James, Di Maria, Suarez... les plus gros transferts de l’été

    En savoir plus

  • "Peine perdue" d'Olivier Adam, la trentaine à la dérive

    En savoir plus

  • Un député tunisien échappe à une tentative d'assassinat

    En savoir plus

  • Le président du Yémen annonce un "gouvernement d'union nationale"

    En savoir plus

  • L'Otan menace de déployer une force de réaction rapide en Europe de l'Est

    En savoir plus

  • VTC : la justice interdit à Uber d'exercer en Allemagne

    En savoir plus

  • L’armée irakienne poursuit son offensive, l’EI recule

    En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

EUROPE

Merkel et Sarkozy prônent une position commune de l'UE

Vidéo par Anne MAILLIET

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2009

Le chef de l'État français, Nicolas Sarkozy, et la chancelière allemande, Angela Merkel, souhaitent que les Vingt-Sept adoptent une position commune avant le sommet du G20 qui se tiendra dans un mois à Pittsburgh, aux États-Unis.

AFP - La France et l'Allemagne proposent une réunion pour harmoniser les positions de l'Union européenne sur la régulation des marchés financiers avant le sommet du G20, a annoncé lundi la chancelière Angela Merkel.

Les deux pays vont adresser une lettre à la présidence suédoise de l'UE pour parvenir à des positions européennes communes avant le sommet des 24 et 25 septembre à Pittsburgh (Etats-Unis), a annoncé Mme Merkel au cours d'une conférence de presse commune avec le président français Nicolas Sarkozy.

Ce dernier a ajouté que la date envisagée pour cette réunion était le 17 septembre.

La chancelière a insisté pour que les décisions prises au dernier sommet du G20 à Londres soient appliquées "complètement".

Paris et Berlin veulent limiter les bonus des banquiers et obliger les banques à augmenter leurs fonds propres pour limiter les risques qu'elles peuvent prendre, a expliqué Mme Merkel. "Aucune banque ne doit devenir tellement importante qu'elle puisse faire chanter les gouvernements", a-t-elle insisté.

M. Sarkozy, qui a pris l'initiative pour limiter les bonus, a ajouté qu'il appuyait les efforts de Berlin pour parvenir à une augmentation des fonds propres des banques. "C'est une initiative que la France soutient", a-t-il dit.

"Nous savons que l'ordre du jour (pour le sommet du G20) est en cours de préparation, mais il n'est pas sûr qu'il débouche sur les résultats escomptés", a déclaré Mme Merkel.

"C'est pourquoi la France et l'Allemagne sont convenues de prendre une initiative commune... pour parvenir à une position européenne commune pour le sommet à Pittsburgh", a-t-elle ajouté.

Première publication : 31/08/2009

COMMENTAIRE(S)