Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jérôme Bel ou la danse minimale

En savoir plus

#ActuElles

Angélique Kidjo : la voix des Africaines

En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Yémen : couvre-feu à Sanaa, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Nigeria : assaut mortelle de Boko Haram à Mainok, dans le nord du pays

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Les prisonniers des colonies, objets de propagande allemande

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : l'enquête n'a mené à "aucune piste privilégiée"

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France battue par le Brésil en demi-finales

    En savoir plus

  • Après 47 ans d'attente, le Cameroun accueillera la CAN en 2019

    En savoir plus

  • Filière jihadiste : la PAF interpelle deux adolescentes à Marseille

    En savoir plus

  • Migrants à Calais : Londres débloque 15 millions d'euros

    En savoir plus

  • Air France : la grève des pilotes prolongée jusqu'au 26 septembre

    En savoir plus

  • Tunisie : le président Moncef Marzouki candidat à sa réélection

    En savoir plus

  • Libération des otages turcs enlevés dans le nord de l'Irak

    En savoir plus

  • Ebola : Cuba fait perdurer la tradition de l’entraide médicale

    En savoir plus

  • États-Unis : un intrus arrêté à la Maison Blanche

    En savoir plus

  • L’Ukraine et les séparatistes signent un mémorandum pour garantir le cessez-le-feu

    En savoir plus

  • De Fantômas à Luc Besson, Gaumont dévoile ses trésors d'hier et d'aujourd'hui

    En savoir plus

  • Sarkozy : un retour attendu et longuement préparé

    En savoir plus

  • Washington et Téhéran discutent à New York de la lutte contre l'EI

    En savoir plus

  • Irak : la France opère ses premiers raids aériens contre les jihadistes de l'EI

    En savoir plus

EUROPE

Sarkozy et Merkel font front commun contre le "scandale des bonus"

Vidéo par Anne MAILLIET

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 31/08/2009

À l'occasion d'une conférence de presse commune tenue à Berlin, le chef de l'État français et la chancelière allemande ont réitéré leur volonté d'inscrire la question des bonus bancaires au programme du prochain sommet du G20.

Le président français, Nicolas Sarkozy, se rend, ce lundi, à Berlin pour rencontrer la chancelière allemande, Angela Merkel, en vue du sommet du G20 qui se tiendra à Pittsburgh, aux États-Unis, les 24 et 25 septembre.
 
Leur entretien doit se terminer par une conférence de presse commune à 18h30 (GMT+2).
 
"Le président français viendra à Berlin lundi prochain pour une visite de travail préparatoire au G20", avait déclaré la chancelière allemande, mercredi dernier, dans une interview de la chaîne allemande N24.
 
"Les bonus seront au centre des discussions. Il reste anormal que certaines banques considèrent les primes comme elles le faisaient avant la crise", avait-t-elle ajouté.
 
Mardi, après avoir fixé de nouvelles règles aux banquiers français, Nicolas Sarkozy a souhaité que le G20 envisage un plafonnement des bonus distribués ou la création d'une taxe spécifique à ces rémunérations supplémentaires. L'Allemagne et la Grande-Bretagne ont confirmé que la question des bonus des opérateurs de marchés serait abordée les 4 et 5 septembre lors de la réunion des ministres des Finances, préparatoire au G20 de Pittsburgh.
 
"La France mettra sur la table une initiative internationale pour appliquer dans les pays du G20 les règles de gouvernance, de transparence, de responsabilité qui sont désormais les règles de la place de Paris", a confirmé, mercredi, le chef de l'État français devant les ambassadeurs de France.
 
"Nous proposerons de renforcer les sanctions contre les banques qui ne joueraient pas le jeu et nous allons même poser la question de la limitation du montant des bonus. Je ne vois pas au nom de quoi cette question serait taboue à Pittsburgh", a-t-il ajouté, au lendemain de l'annonce, en France, des mesures pour limiter les bonus versés à leurs traders, acceptées par les banques.
 
Le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, avait accueilli plutôt favorablement, jeudi, la volonté française de limiter les bonus bancaires au niveau international.
 
"Je suis très heureux à présent de voir que certains dirigeants y prêtent attention et, bien entendu, nous allons travailler, dans le cadre du G20, en vue de nous attaquer à toutes les questions liées au renforcement de l'éthique dans l'économie de marché", a-t-il déclaré.

Première publication : 31/08/2009

COMMENTAIRE(S)