Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Vol AH 5017 : l'équipage aurait changé de direction à cause de la météo

En savoir plus

TECH 24

Objets : tous connectés !

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

FOCUS

Ces réfugiés syriens dont de nombreux Turcs ne veulent plus

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Paris fête l'été !

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

  • En images : la zone du crash du vol AH5017 au Mali

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : des enquêteurs français attendus samedi au Mali

    En savoir plus

  • L’essor du tourisme "100 % halal"

    En savoir plus

  • Une manifestation pro-palestinienne prévue samedi à Paris interdite

    En savoir plus

  • Un soldat libanais rejoint le Front Al-Nosra

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "J'ai perdu mon jeune frère et toute sa famille"

    En savoir plus

  • Tour de France : Navardauskas décroche une première victoire pour la Lituanie

    En savoir plus

  • Didier Drogba officialise son retour à Chelsea

    En savoir plus

  • Cinq Palestiniens tués lors du "Jour de colère" en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

FRANCE

L'ex-trader Jérôme Kerviel renvoyé en correctionnelle

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2009

Jérôme Kerviel, l'ancien trader de la Société générale qui aurait fait perdre 4,9 milliards d'euros à la banque, est renvoyé devant le tribunal correctionnel notamment pour "abus de confiance, faux et usage de faux".

AFP - L'ancien trader Jérôme Kerviel, accusé par la Société Générale d'être à l'origine d'une perte de 4,9 milliards d'euros, a été renvoyé lundi devant le tribunal correctionnel de Paris, notamment pour abus de confiance, a-t-on appris de sources proches du dossier.
  
Les juges Renaud van Ruymbeke et Françoise Desset ont suivi les réquisitions du parquet et décidé que l'homme de 32 ans devait être jugé pour "abus de confiance, faux et usage de faux et introduction frauduleuse de données dans un système de traitement automatisé", selon ces sources, confirmant une information du site internet du Figaro.
  
 Il encourt cinq ans de prison et 375.000 euros d'amende.
  
 Son assistant Thomas Mougard, qui était poursuivi pour "complicité d'introduction frauduleuse de données dans un système de traitement automatisé" a, en revanche, bénéficié d'un non-lieu.
  
La justice reproche à l'ancien trader d'avoir pris des positions hors normes sur les marchés financiers allant jusqu'à 50 milliards d'euros, outrepassant le mandat confié par la Société Générale, et d'avoir dissimulé ses actions notamment par des ordres fictifs.

Première publication : 31/08/2009

COMMENTAIRE(S)