Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Je ne sais pas pour qui voter"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

FRANCE

Bachelot chiffre à 1,5 milliard d'euros la lutte contre la pandémie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/09/2009

La ministre française de la Santé, Roselyne Bachelot, a estimé que la lutte contre la grippe A (H1N1) avait coûté à la France 1,5 milliard d'euros. Plus de 1 milliard d'euros ont été consacrés à l'achat de masques et de vaccins.

AFP - Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, a chiffré à 1,5 milliard d'euros le coût de la lutte contre la pandémie de la grippe H1N1 en France, à l'issue d'une réunion mardi avec le président Nicolas Sarkozy.
  
"Le coût estimé de la lutte contre la pandémie de la grippe H1N1 est de 1,5 milliard d'euros", a déclaré à la presse Mme Bachelot, qui était entourée des ministres de l'Education nationale Luc Chatel et de l'Intérieur Brice Hortefeux.
  
"Tous les dix jours", selon Mme Bachelot, a lieu une réunion interministérielle autour du chef de l'Etat pour faire le point sur la pandémie. Eric Woerth, ministre du Budget, a également assisté à la réunion de mardi.
  
La ministre de la Santé a précisé que sur ce milliard et demi d'euros, 1,1 milliard était consacré à l'achat de produits (vaccins, masques...) et 450 millions aux campagnes d'information ou à la rémunération des médecins et personnels administratifs.
  
La ministre a également indiqué qu'elle allait procéder à l'achat de 100 respirateurs haut de gamme et 34 appareils oxygénateurs extra-corporels.

Première publication : 01/09/2009

COMMENTAIRE(S)