Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

FRANCE

Bachelot chiffre à 1,5 milliard d'euros la lutte contre la pandémie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/09/2009

La ministre française de la Santé, Roselyne Bachelot, a estimé que la lutte contre la grippe A (H1N1) avait coûté à la France 1,5 milliard d'euros. Plus de 1 milliard d'euros ont été consacrés à l'achat de masques et de vaccins.

AFP - Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, a chiffré à 1,5 milliard d'euros le coût de la lutte contre la pandémie de la grippe H1N1 en France, à l'issue d'une réunion mardi avec le président Nicolas Sarkozy.
  
"Le coût estimé de la lutte contre la pandémie de la grippe H1N1 est de 1,5 milliard d'euros", a déclaré à la presse Mme Bachelot, qui était entourée des ministres de l'Education nationale Luc Chatel et de l'Intérieur Brice Hortefeux.
  
"Tous les dix jours", selon Mme Bachelot, a lieu une réunion interministérielle autour du chef de l'Etat pour faire le point sur la pandémie. Eric Woerth, ministre du Budget, a également assisté à la réunion de mardi.
  
La ministre de la Santé a précisé que sur ce milliard et demi d'euros, 1,1 milliard était consacré à l'achat de produits (vaccins, masques...) et 450 millions aux campagnes d'information ou à la rémunération des médecins et personnels administratifs.
  
La ministre a également indiqué qu'elle allait procéder à l'achat de 100 respirateurs haut de gamme et 34 appareils oxygénateurs extra-corporels.

Première publication : 01/09/2009

COMMENTAIRE(S)