Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Emmanuel Macron met en scène la signature des ordonnances sur le code du travail

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ile Maurice : le pays dépassé par le trafic de drogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

La Catalogne en instance de divorce avec l'Espagne ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Législatives en Allemagne : indétrônable Merkel ?

En savoir plus

TECH 24

Ava, l'application qui donne de la voix aux sourds et malentendants

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Paris - Berlin : vers une vision commune de l'Europe ?

En savoir plus

#ActuElles

"Ellas Hoy" : bienvenue à "ActuElles" en espagnol

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'Allemagne, un modèle économique à suivre ?

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : génération Merkel

En savoir plus

FRANCE

Bachelot chiffre à 1,5 milliard d'euros la lutte contre la pandémie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/09/2009

La ministre française de la Santé, Roselyne Bachelot, a estimé que la lutte contre la grippe A (H1N1) avait coûté à la France 1,5 milliard d'euros. Plus de 1 milliard d'euros ont été consacrés à l'achat de masques et de vaccins.

AFP - Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, a chiffré à 1,5 milliard d'euros le coût de la lutte contre la pandémie de la grippe H1N1 en France, à l'issue d'une réunion mardi avec le président Nicolas Sarkozy.
  
"Le coût estimé de la lutte contre la pandémie de la grippe H1N1 est de 1,5 milliard d'euros", a déclaré à la presse Mme Bachelot, qui était entourée des ministres de l'Education nationale Luc Chatel et de l'Intérieur Brice Hortefeux.
  
"Tous les dix jours", selon Mme Bachelot, a lieu une réunion interministérielle autour du chef de l'Etat pour faire le point sur la pandémie. Eric Woerth, ministre du Budget, a également assisté à la réunion de mardi.
  
La ministre de la Santé a précisé que sur ce milliard et demi d'euros, 1,1 milliard était consacré à l'achat de produits (vaccins, masques...) et 450 millions aux campagnes d'information ou à la rémunération des médecins et personnels administratifs.
  
La ministre a également indiqué qu'elle allait procéder à l'achat de 100 respirateurs haut de gamme et 34 appareils oxygénateurs extra-corporels.

Première publication : 01/09/2009

COMMENTAIRE(S)