Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen au Liban : en quête de stature internationale

En savoir plus

FOCUS

Dakota du Nord : les Amérindiens demandent le gel du chantier de l'oléoduc

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vanessa Wagner, le piano engagé d'une virtuose classique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Grèce de nouveau au menu de l'Eurogroupe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le croque-mort se rebiffe"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Reding : "Si l’Europe ne joue pas, ce sont les autres qui vont nous imposer leurs règles"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

UE-Canada : un traité de libre-échange indispensable ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

La laïcité, une vieille idée très moderne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : 6ème anniversaire du début de la Révolution

En savoir plus

FRANCE

Bachelot chiffre à 1,5 milliard d'euros la lutte contre la pandémie

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/09/2009

La ministre française de la Santé, Roselyne Bachelot, a estimé que la lutte contre la grippe A (H1N1) avait coûté à la France 1,5 milliard d'euros. Plus de 1 milliard d'euros ont été consacrés à l'achat de masques et de vaccins.

AFP - Roselyne Bachelot, ministre de la Santé, a chiffré à 1,5 milliard d'euros le coût de la lutte contre la pandémie de la grippe H1N1 en France, à l'issue d'une réunion mardi avec le président Nicolas Sarkozy.
  
"Le coût estimé de la lutte contre la pandémie de la grippe H1N1 est de 1,5 milliard d'euros", a déclaré à la presse Mme Bachelot, qui était entourée des ministres de l'Education nationale Luc Chatel et de l'Intérieur Brice Hortefeux.
  
"Tous les dix jours", selon Mme Bachelot, a lieu une réunion interministérielle autour du chef de l'Etat pour faire le point sur la pandémie. Eric Woerth, ministre du Budget, a également assisté à la réunion de mardi.
  
La ministre de la Santé a précisé que sur ce milliard et demi d'euros, 1,1 milliard était consacré à l'achat de produits (vaccins, masques...) et 450 millions aux campagnes d'information ou à la rémunération des médecins et personnels administratifs.
  
La ministre a également indiqué qu'elle allait procéder à l'achat de 100 respirateurs haut de gamme et 34 appareils oxygénateurs extra-corporels.

Première publication : 01/09/2009

COMMENTAIRE(S)