Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Burundi, le leader de l'opposition, qui avait appelé au boycott, élu vice-président de l'assemblée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Calais: la porte mortelle vers "l'Eldorado"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Faut-il copier la Silicon Valley ?

En savoir plus

FOCUS

Au Bangladesh, les assassinats de libres-penseurs se multiplient

En savoir plus

L'ENTRETIEN

François Morin : "28 banques ont la capacité de déstabiliser le système monétaire et financier mondial"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gaza, Baalbeck, Tombouctou... La résistance par l’art

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

États-Unis : nouvelle controverse sur le port d'armes, après plusieurs tueries

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

#CecilTheLion : le chasseur devient la proie

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

EDF va prendre le contrôle des réacteurs nucléaires d’Areva

En savoir plus

Economie

eBay pourrait vendre Skype à un groupe d'investisseurs

Texte par Dépêche

Dernière modification : 01/09/2009

Le site de commerce en ligne eBay devrait bientôt vendre le logiciel de téléphonie par Internet Skype à un groupe d'investisseurs pour se recentrer sur son cœur de métier, selon le quotidien américain New York Times.

AFP - Le géant américain du commerce en ligne eBay devrait annoncer mardi la vente de sa filiale Skype (téléphonie sur internet) à un groupe d'investisseurs, écrit le New York Times de mardi en citant des sources proches du dossier.

Parmi les acquéreurs pourrait figurer le fonds de capital-risque Andreessen Horowitz, créé par le co-fondateur de Nestscape Marc Andreessen, qui est l'un des administrateurs de Skype. Le quotidien cite également le fonds londonien Index Ventures, déjà actionnaire de Skype, et le fonds américain Silver Lake.

Créé en 2003, Skype, qui permet de passer des appels gratuits entre usagers et des appels à bas prix vers des tiers, avait été racheté en septembre 2005 par eBay pour 2,6 milliards de dollars.

Ce prix initial avait ensuite été gonflé à 3,1 milliards de dollars par des primes aux fondateurs de Skype.

Un prix considéré depuis comme démesuré: eBay a d'ailleurs dû dévaluer l'an dernier la valeur de Skype dans ses comptes, la ramenant à 1,7 milliard, sans avoir réussi à créer des synergies suffisantes avec son activité de commerce en ligne.

eBay avait annoncé dès avril qu'il voulait se séparer de Skype pour se recentrer sur ses deux activité centrales, le commerce en ligne et sa filiale de paiement sur internet PayPal. Il avait alors dit vouloir introduire Skype en Bourse.

Mais depuis, il a cherché à négocier la vente de Skype avec divers groupes, y compris Google qui n'a pas donné suite, selon le New York Times, qui précise qu'eBay veut en retirer environ 2 milliards de dollars.

Skype devait atteindre cette année un chiffre d'affaires de 600 millions d'euros, après 551 millions en 2008. Son service comptait 405 millions d'utilisateurs fin décembre, soit un bond de 47% sur un an.

Selon eBay, Skype devrait franchir le cap du milliard de dollars de chiffre d'affaires en 2011.

 

Première publication : 01/09/2009

COMMENTAIRE(S)