Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Le recyclage devient high-tech

En savoir plus

SUR LE NET

La guerre au Proche-Orient attise la Toile

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

L'invité: Colonel Badjeck, porte-parole du ministère de la défense camerounais

En savoir plus

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

  • Allemagne – Argentine : suivez la finale en direct

    En savoir plus

  • Gaza : des frappes israéliennes "sans précédent" depuis le début du conflit

    En savoir plus

  • À Vienne, les négociations sur le nucléaire iranien teintées de pessimisme

    En savoir plus

  • La Russie menace l'Ukraine "de conséquences irréversibles"

    En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Alejandro Sabella, un "Mister Nobody" au sommet du foot argentin

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : Tony Gallopin endosse le premier maillot jaune français

    En savoir plus

  • Sahara occidental : le torchon brûle entre Rabat et Alger

    En savoir plus

  • Nigeria : le chef de Boko Haram soutient al-Baghdadi, le "calife" de l'EIIL

    En savoir plus

  • Fin de Serval au Mali, lancement de l’opération "Barkhane" au Sahel

    En savoir plus

  • Combats entre milices libyennes autour de l'aéroport de Tripoli

    En savoir plus

  • Nouvelle humiliation pour le Brésil battu par les Pays-Bas (3-0)

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile suspendue par la justice

    En savoir plus

  • Après une opération commando à Gaza, Tsahal intensifie ses frappes

    En savoir plus

  • Décès du célèbre chef d’orchestre américain Lorin Maazel

    En savoir plus

  • Présidentielle afghane : les candidats s'accordent sur un audit des votes

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

Asie - pacifique

Le Parlement doit se prononcer sur le nouveau gouvernement

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/09/2009

L'examen, au Parlement, des candidatures des 21 ministres proposés par le président Ahmadinejad pour constituer son gouvernement pourrait s'achever, ce mercredi. Les députés doivent ensuite accorder leur confiance à la nouvelle équipe.

AFP - Le parlement iranien examinait mercredi, pour la quatrième journée consécutive, la liste des ministres proposés par le président Mahmoud Ahmadinejad pour former son nouveau cabinet.

Les débats, retransmis en direct par la télévision d'Etat, ont commencé dimanche pour examiner les cas des 21 ministres pressentis. Si le parlement termine l'examen des candidatures mercredi, il pourrait procéder au vote de confiance dans la soirée.

Selon la loi, les députés doivent voter la confiance pour chacun des ministres proposés.

Les députés ont examiné lundi et mardi les cas de 13 ministres et doivent se pencher mercredi sur ceux des huit autres, en particulier les candidats proposés pour les postes sensibles de l'Intérieur et du Pétrole, mais aussi pour le ministère des Sciences, de la Recherche et des Technologies chargé des universités.

Des députés conservateurs ont critiqué ces derniers jours certains choix du président.

Le président iranien, dont l'élection est toujours contestée par l'opposition, a nommé pour la première fois des femmes au sein de son gouvernement, une première depuis la révolution islamique de 1979.

Il est difficile de prédire si tous les ministres pressentis obtiendront la confiance. Selon le député Hamid Reza Rassaie, très proche du président, deux députés pourraient ne pas obtenir la confiance mais tous les autres passeront l'examen.

Première publication : 02/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)