Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza: les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" en Argentine : et après le défaut de paiement ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Crash du vol AH5017 : Hommage à 2 cinéastes disparus

En savoir plus

FOCUS

Birmanie : la transition démocratique piétine

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les people et le conflit israélo-palestinien

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Matshidiso Moeti, ancienne Directrice régionale adjointe de l'OMS pour l'Afrique

En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Devant les juges, Karim Wade se considère "prisonnier politique"

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Israël mobilise de nouveaux réservistes et obtient des munitions américaines

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

  • Vidéo : reportage au cœur des tunnels creusés par le Hamas à Gaza

    En savoir plus

  • La clôture frontalière, nouvelle pomme de discorde entre le Maroc et l’Algérie

    En savoir plus

  • Moscou condamné à verser 1,86 milliard d'euros aux ex-actionnaires de Ioukos

    En savoir plus

  • Karim Wade, le fils de l'ex-président, jugé à Dakar pour "enrichissement illicite"

    En savoir plus

  • Mort de Paul Jean-Ortiz, conseiller diplomatique de François Hollande

    En savoir plus

Asie - pacifique

L'Occident s'engage à rester aux côtés du peuple afghan

Vidéo par Christophe ROBEET

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/09/2009

Les représentants des pays et organisations engagés en Afghanistan se sont réunis à Paris pour redéfinir les contours de leur action dans le pays. L'Otan a promis de rester "aux côtés des Afghans", quelque soit l'issue de la présidentielle.

AFP - Le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, a assuré mercredi que l'Alliance atlantique resterait engagée aux côtés du peuple afghan quel que soit le président qui émergera des élections du 20 août, sur lesquelles pèsent des soupçons de fraudes.
   
"Il ne faut pas perdre de vue le contexte de ces élections. Quoi qu'il arrive, et j'espère que le résultat final sera crédible, nous devons nous souvenir que nous n'avons pas déployé 60.000 soldats en Afghanistan uniquement pour ces élections", a déclaré à la presse M. Rasmussen.
   
"Des élections crédibles sont un des éléments importants de ce processus,  mais nous ne devons pas oublier que nous avons réussi à empêcher que l'Afghanistan ne redevienne un havre de paix pour les terroristes et nous continuerons à le faire", a-t-il ajouté.
   
Le secrétaire général s'exprimait au cours de la conférence de presse qu'il s'est engagé à donner tous les mois, à son entrée en fonction début août, et alors que des doutes se multiplient sur la régularité du scrutin présidentiel et provincial qui s'est déroulé sous la pression des talibans le 20 août.
   
Le chef de l'Etat sortant Hamid Karzaï restait en tête mercredi de l'élection présidentielle, suivi par son principal adversaire Abdullah Abdullah, selon de nouveaux résultats partiels portant sur un peu plus de 60% des bureaux de vote.
   
M. Rasmussen a par ailleurs salué le rapport du commandant des troupes américaines et de l'Otan en Afghanistan, le général américain Stanley McChrystal, qui prône une "révision" de la "stratégie" dans le combat contre les talibans.
   
Il a toutefois souligné que ces conclusions devaient recevoir l'aval des 28 Etats membres de l'Otan pour devenir effectives.
   
Mais quels que soient les résultats, a-t-il dit, "il n'y aura pas de changement dans notre engagement auprès du peuple afghan, pas de changement dans (la volonté) de voir cette mission réussir, quel que soit le temps que cela prendra".
   
Il a aussi insisté pour que les membres de l'Otan et les pays partenaires mettent à disposition un plus grand nombre d'instructeurs afin de renforcer les forces de police et militaires afghanes.

Première publication : 02/09/2009

COMMENTAIRE(S)