Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Quand Manuel Valls tente de faire disparaître ses tweets

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Exclusivité France 24 : Laurent Fabius s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Simon Serfaty, professeur en relations internationales

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

  • À Saint-Nazaire, les Mistral voguent vers leur destin russe

    En savoir plus

  • Les troupes ukrainiennes abandonnent l'aéroport de Lougansk

    En savoir plus

  • République centrafricaine : les ravages de la haine

    En savoir plus

  • Webdoc : "Le Grand incendie" primé à Visa pour l'image

    En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Embargo russe : les producteurs français redoutent la concurrence polonaise

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipes

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

Economie

L'UE s'engage à augmenter sa contribution au FMI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/09/2009

Le ministre suédois des Finances, Anders Borg, dont le pays assure la présidence de l'Union européenne (UE), a annoncé que les Vingt-Sept allaient apporter 50 milliards d'euros supplémentaires au Fond monétaire international (FMI).

AFP - Les ministres des Finances de l'Union européenne se sont mis d'accord mercredi sur une "position commune forte" pour augmenter de deux tiers, à 125 milliards d'euros au total, leur promesse de contribution au Fonds Monétaire International, a annoncé le ministre des Finances suédois, Anders Borg.
  
"Il y a eu un accord sur la question du financement du FMI, sur laquelle il est assez clair qu'il y a une position européenne forte", a déclaré lors d'une conférence de presse M. Borg, dont le pays préside l'UE.
  
"Nous sommes prêts à prendre nos responsabilités pour renforcer le financement de l'organisation", a-t-il ajouté, à l'issue d'une réunion avec ses homologues de l'UE à Bruxelles pour préparer le sommet du G20.
  
"Clairement, quand nous irons à Londres (vendredi et samedi pour la réunion des ministres des Finances du G20), à Pittsburgh (pour le sommet du G20 des 24 et 25 septembre), nous devrons nous engager à augmenter notre soutien", a-t-il ajouté.
  
"Et (...) 125 milliards d'euros est une position sur laquelle nous sommes d'accord en Europe", a-t-il dit.
  
Jusqu'ici, les pays de l'UE s'étaient engagés à apporter 75 milliards d'euros soit 100 milliards de dollars environ.
  
Dans une lettre commune rendue cette semaine, l'Allemagne et la France avaient demandé aux pays de l'Union européenne d'augmenter de deux tiers, à 125 milliards d'euros au total, leur promesse de contribution supplémentaire au FMI.
  
Cette annonce fait suite à un engagement pris par en avril à Londres par les pays riches et émergents du G20 d'apporter 500 milliards de dollars supplémentaires au Fonds monétaire international dans le cadre des "nouveaux accords d'emprunt" (NAB). Cela équivaut à renforcer d'autant les capacités de prêts de l'institution.

Première publication : 02/09/2009

COMMENTAIRE(S)