Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Confusion au Lesotho après une possible tentative de coup d'État

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Université d'été du PS : militants désorientés recherchent parti unifié

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

  • Le nombre de réfugiés syriens atteint le chiffre record de trois millions

    En savoir plus

  • Golan : 43 Casques bleus pris en otage, la force onusienne prête à se défendre

    En savoir plus

  • Google fait décoller le rêve des drones livreurs

    En savoir plus

  • Nintendo renouvelle sa gamme de consoles portables

    En savoir plus

  • Judo : la Française Audrey Tcheuméo laisse filer la médaille d'or

    En savoir plus

Economie

L'UE s'engage à augmenter sa contribution au FMI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 02/09/2009

Le ministre suédois des Finances, Anders Borg, dont le pays assure la présidence de l'Union européenne (UE), a annoncé que les Vingt-Sept allaient apporter 50 milliards d'euros supplémentaires au Fond monétaire international (FMI).

AFP - Les ministres des Finances de l'Union européenne se sont mis d'accord mercredi sur une "position commune forte" pour augmenter de deux tiers, à 125 milliards d'euros au total, leur promesse de contribution au Fonds Monétaire International, a annoncé le ministre des Finances suédois, Anders Borg.
  
"Il y a eu un accord sur la question du financement du FMI, sur laquelle il est assez clair qu'il y a une position européenne forte", a déclaré lors d'une conférence de presse M. Borg, dont le pays préside l'UE.
  
"Nous sommes prêts à prendre nos responsabilités pour renforcer le financement de l'organisation", a-t-il ajouté, à l'issue d'une réunion avec ses homologues de l'UE à Bruxelles pour préparer le sommet du G20.
  
"Clairement, quand nous irons à Londres (vendredi et samedi pour la réunion des ministres des Finances du G20), à Pittsburgh (pour le sommet du G20 des 24 et 25 septembre), nous devrons nous engager à augmenter notre soutien", a-t-il ajouté.
  
"Et (...) 125 milliards d'euros est une position sur laquelle nous sommes d'accord en Europe", a-t-il dit.
  
Jusqu'ici, les pays de l'UE s'étaient engagés à apporter 75 milliards d'euros soit 100 milliards de dollars environ.
  
Dans une lettre commune rendue cette semaine, l'Allemagne et la France avaient demandé aux pays de l'Union européenne d'augmenter de deux tiers, à 125 milliards d'euros au total, leur promesse de contribution supplémentaire au FMI.
  
Cette annonce fait suite à un engagement pris par en avril à Londres par les pays riches et émergents du G20 d'apporter 500 milliards de dollars supplémentaires au Fonds monétaire international dans le cadre des "nouveaux accords d'emprunt" (NAB). Cela équivaut à renforcer d'autant les capacités de prêts de l'institution.

Première publication : 02/09/2009

COMMENTAIRE(S)