Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MODE

Paris, Haute Couture automne-hiver 2014-2015.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Vers une offensive terrestre sur Gaza ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

  • Nouvelle journée de raids israéliens sur Gaza, le Hamas reste introuvable

    En savoir plus

  • "Boules puantes" et règlements de compte : la débandade de l’UMP

    En savoir plus

  • Tour de France 2014 : le Français Blel Kadri remporte la 8e étape

    En savoir plus

  • "Wissous plage" : l’interdiction du port du voile attaquée en justice

    En savoir plus

  • Au Caire, juifs, chrétiens et musulmans célèbrent ensemble la rupture du jeûne

    En savoir plus

  • Vidéo : à Casablanca, trois immeubles s'effondrent sur leurs habitants

    En savoir plus

  • Brésil – Pays-Bas : la Seleçao veut sauver son honneur

    En savoir plus

  • Décès de Tommy Ramone, le dernier survivant des Ramones

    En savoir plus

  • L'armée ukrainienne essuie de lourdes pertes, Donetsk devient ville fantôme

    En savoir plus

  • Vidéo : les habitants de Rafah pris au piège des raids israéliens

    En savoir plus

  • En mal de soutien, Vladimir Poutine rencontre Fidel Castro à Cuba

    En savoir plus

  • Brève alerte au tsunami après un fort séisme au Japon

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

Afrique

Après les violences de la journée, Port-Gentil est sous couvre-feu

©

Vidéo par Aude SOUFI

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/12/2009

La capitale économique, Port-Gentil, a été le théâtre de violences après l'annonce de la victoire d'Ali Bongo à la présidentielle - le consulat général de France notamment a été incendié. Les autorités ont instauré un couvre-feu.

AFP - Un couvre-feu a été instauré jeudi à partir de 20H00 (19H00 GMT) à Port-Gentil, la capitale économique du Gabon secouée par des violences après l'annonce des résultats de la présidentielle, a annoncé à l'AFP le ministère de l'Intérieur et de la Défense.
   
"Le couvre-feu a été instauré ce jeudi, à partir de 20H00 et jusqu'à 06H00 (05H00 GMT) demain" vendredi, et la mesure sera appliquée de vendredi à samedi, a expliqué le ministère.
   
La mesure est "susceptible d'être prorogée" si le calme ne revenait pas à l'issue de ce délai, a-t-on précisé de même source.
   
Pendant qu'étaient égrenés les résultats de l'élection présidentielle du 30 août, de 10H00 à midi (09H00-11H00 GMT), des partisans de l'opposant historique et candidat à la présidentielle Pierre Mamboundou ont attaqué la prison de Port-Gentil.
   
Ils ont libéré les prisonniers avant de se diriger vers le centre-ville où des barricades ont été dressées, selon un correspondant de l'AFP, qui a vu un bâtiment en feu.
   
Peu après la publication des résultats, le consulat général de France dans la ville a été incendié.
   
Des soldats français du 6e Bataillon d'infanterie de marine ont pris position dans la soirée devant les bâtiments.
   
Selon des sources officielles françaises et gabonaises, il y a également eu des manifestations contre les installations du groupe pétrolier français Total et du groupe franco-américain Schlumberger, faisant deux blessées.
   
Le siège de Total Gabon a aussi été attaqué.
   
Selon Schlumberger, une employée, de nationalité polonaise, a été "grièvement blessée". D'après Total, trois stations-service ont été endommagées ou pillées.
 

Première publication : 03/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)