Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

Asie - pacifique

Colombo suspecté d'exactions contre des Tamouls

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2009

Washington se dit très préoccupé après la diffusion d'une vidéo qui montrerait des soldats sri-lankais exécutant des rebelles tamouls en violation du droit international, lors du conflit de mai dernier. Pour Colombo, il s'agit d'un faux.

REUTERS - Les Etats-Unis se sont dits profondément troublés par une vidéo qui montrerait des militaires sri-lankais exécutant des rebelles tamouls en violation du droit international.
 
"Ces images sont très troublantes, elles sont source de grande préoccupation", a déclaré Susan Rice, ambassadeur des Etats-Unis aux Nations unies. "Nous aimerions davantage d'informations."
 

Le gouvernement sri-lankais a déclaré que cette vidéo diffusée par la télévision britannique la semaine dernière était un faux. Selon un groupe de défense des droits sri-lankais, elle montre des militaires sri-lankais exécutant des tamouls désarmés, nus, ligotés, les yeux bandés, lors de l'assaut final contre la dernière poche de résistance tamoule en mai dernier.
 
La vidéo a été transmise à la télévision britannique Channel 4 par le groupe Journalistes pour la démocratie au Sri Lanka.
 
Philip Alston, rapporteur spécial de l'Onu sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, a espéré mardi que les Nations unies lanceraient une enquête pour déterminer si des soldats sri-lankais ont bel et bien exécuté
des rebelles tamouls en violation du droit. Il a reconnu qu'il n'existait pas de garantie sur le caractère authentique de ces images. "Il n'y a rien apparemment pour indiquer que ce n'est pas authentique et, si c'est le cas, cela soulèverait de graves préoccupations", a-t-il toutefois dit à Reuters.
 
Susan Rice, dont le pays occupe la présidence du Conseil de sécurité durant le mois de septembre, a déclaré qu'il n'était pas certain que l'instance de l'Onu prendrait le sujet en main.
 
Les précédentes tentatives de soulever la question de la conduite de l'armée sri-lankaise dans les derniers mois de sa guerre de 25 ans contre la rébellion séparatiste tamoule se sont heurtées aux résistances de la Russie et de la Chine.  
 

Première publication : 03/09/2009

COMMENTAIRE(S)