Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

Israël - Hamas : à qui profite la guerre ? (partie 1)

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Gérard Mestrallet, président de Paris Europlace et PDG de GDF Suez

En savoir plus

SUR LE NET

Mondial 2014 : le match Allemagne-Brésil inspire le Net

En savoir plus

FOCUS

Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

En savoir plus

DÉBATS POLITIQUES EN FRANCE

Littérature , histoire et pouvoir

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Frédéric Tissot, ancien consul général de France à Erbil

En savoir plus

FOCUS

La charia a-t-elle sa place dans le droit britannique?

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Rwanda : les juges français mettent fin à l'instruction sur la mort de l'ex-président Habyarimana

En savoir plus

  • Ces missiles que le Hamas utilise pour "terroriser" Israël

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

  • Google Glass lance la “première application de télékinésie”

    En savoir plus

  • Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

    En savoir plus

  • Allemagne : le chef des services secrets américains expulsé

    En savoir plus

  • Le conflit israélo-palestinien change le sens de l'application Yo

    En savoir plus

  • Le scandale des bébés du "péché" traumatise l'Irlande

    En savoir plus

  • Vidéo : ramadan sous tension pour les musulmans de Pékin

    En savoir plus

  • L'Argentine rejoint l'Allemagne en finale du Mondial

    En savoir plus

  • Un concours lancé en Suisse pour dépoussiérer l'hymne national

    En savoir plus

  • "Gaza est sur le fil du rasoir", l’ONU appelle à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Lunettes danoises de François Hollande : les opticiens français voient rouge

    En savoir plus

  • Chikungunya aux Antilles : "une épidémie majeure" pour Marisol Touraine

    En savoir plus

  • "Le gouvernement de Netanyahou instrumentalise l’assassinat des trois Israéliens"

    En savoir plus

  • Tueur à gage et flèche empoisonnée : les mystères de la tuerie de Chevaline

    En savoir plus

Asie - pacifique

Colombo suspecté d'exactions contre des Tamouls

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 03/09/2009

Washington se dit très préoccupé après la diffusion d'une vidéo qui montrerait des soldats sri-lankais exécutant des rebelles tamouls en violation du droit international, lors du conflit de mai dernier. Pour Colombo, il s'agit d'un faux.

REUTERS - Les Etats-Unis se sont dits profondément troublés par une vidéo qui montrerait des militaires sri-lankais exécutant des rebelles tamouls en violation du droit international.
 
"Ces images sont très troublantes, elles sont source de grande préoccupation", a déclaré Susan Rice, ambassadeur des Etats-Unis aux Nations unies. "Nous aimerions davantage d'informations."
 

Le gouvernement sri-lankais a déclaré que cette vidéo diffusée par la télévision britannique la semaine dernière était un faux. Selon un groupe de défense des droits sri-lankais, elle montre des militaires sri-lankais exécutant des tamouls désarmés, nus, ligotés, les yeux bandés, lors de l'assaut final contre la dernière poche de résistance tamoule en mai dernier.
 
La vidéo a été transmise à la télévision britannique Channel 4 par le groupe Journalistes pour la démocratie au Sri Lanka.
 
Philip Alston, rapporteur spécial de l'Onu sur les exécutions extrajudiciaires, sommaires ou arbitraires, a espéré mardi que les Nations unies lanceraient une enquête pour déterminer si des soldats sri-lankais ont bel et bien exécuté
des rebelles tamouls en violation du droit. Il a reconnu qu'il n'existait pas de garantie sur le caractère authentique de ces images. "Il n'y a rien apparemment pour indiquer que ce n'est pas authentique et, si c'est le cas, cela soulèverait de graves préoccupations", a-t-il toutefois dit à Reuters.
 
Susan Rice, dont le pays occupe la présidence du Conseil de sécurité durant le mois de septembre, a déclaré qu'il n'était pas certain que l'instance de l'Onu prendrait le sujet en main.
 
Les précédentes tentatives de soulever la question de la conduite de l'armée sri-lankaise dans les derniers mois de sa guerre de 25 ans contre la rébellion séparatiste tamoule se sont heurtées aux résistances de la Russie et de la Chine.  
 

Première publication : 03/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)