Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"L'agneau russe"

En savoir plus

SUR LE NET

La toile dénonce les incursions russes en Ukraine

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le président du Parlement nigérien inquiété dans une affaire de trafic de bébés

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"J'aime les socialistes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

BCE : la semaine de Mario Draghi ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

SUR LE NET

Transparence de la vie publique : la France rattrape son retard

En savoir plus

SUR LE NET

Guerre d'intimidation : EIIL contre les États-Unis

En savoir plus

SUR LE NET

Des militants anti-avortement s'opposent au "Ice Bucket Challenge"

En savoir plus

  • Des manifestants investissent le siège de la télévision d'État à Islamabad

    En savoir plus

  • Importante victoire de l’armée irakienne face aux jihadistes de l’EI

    En savoir plus

  • Ligue 1 : le PSG frappe fort, Bordeaux lève le pied

    En savoir plus

  • Vladimir Poutine évoque la création d’un État dans l’est de l’Ukraine

    En savoir plus

  • Israël décide de s'approprier 400 hectares de terres en Cisjordanie

    En savoir plus

  • Un immeuble s'effondre en banlieue parisienne, au moins sept morts

    En savoir plus

  • Un navire ukrainien bombardé au large de Marioupol

    En savoir plus

  • "J'aime les socialistes" ou l'opération séduction de Manuel Valls à La Rochelle

    En savoir plus

  • Un présumé recruteur pour le jihad en Syrie arrêté à Nice

    En savoir plus

  • Judo : les Françaises sacrées championnes du monde par équipe

    En savoir plus

  • UE : Tusk président du Conseil, Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Situation toujours aussi confuse au lendemain du coup d’État au Lesotho

    En savoir plus

  • Golan : les Casques bleus philippins "saufs", les fidjiens toujours détenus

    En savoir plus

  • Après deux ans de captivité au Mali, deux diplomates algériens libérés

    En savoir plus

  • Vidéo : à Novoazovsk, "il semblerait que les Russes soient déjà partis"

    En savoir plus

  • Offensive irakienne et frappes américaines contre l'EI à Amerli

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE pose un ultimatum à la Russie avant de nouvelles sanctions

    En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

EUROPE

Le "oui" perd du terrain en Irlande

Vidéo par Hervé AMORIC

Texte par Dépêche

Dernière modification : 04/09/2009

À un mois de l'organisation d'un nouveau référendum sur la ratification du Traité de Lisbonne en Irlande, le soutien au texte s'amenuise. Selon un sondage, seuls 46 % des Irlandais le soutiennent, tandis que le nombre d'indécis s'accroît.

AFP - Le Oui au traité de Lisbonne, que les Irlandais sont appelés à ratifier le 2 octobre par référendum, perd huit points au profit des indécis et des opposants, selon un sondage TNS à paraître vendredi dans le quotidien Irish Times.

Selon l'enquête, les partisans du traité sont toujours largement en tête, à 46%. Mais comparé à un précédent sondage en mai, le nombre des indécis fait un bond de sept points à 25%, tandis que les opposants à la ratification progressent d'un point, à 29%.

"Ce qui frappe dans ce sondage, c'est que la plupart de ceux qui ont quitté le camp du Oui sont dans celui des indécis plutôt que dans celui du Non", a relevé le chef du service politique du journal, Stephen Collins.

Le sondage a été réalisé lundi et mardi auprès d'un échantillon de 1.000 électeurs.

L'Irlande est le seul Etat de l'Union européenne obligé par sa Constitution de soumettre à référendum le traité de Lisbonne, destiné à faire mieux fonctionner les institutions d'une Europe élargie à 27 pays,

L'an dernier, les Irlandais avaient rejeté le traité à 53,4%.

Début mai, le Premier ministre irlandais Brian Cowen s'était montré confiant quant à l'issue du nouveau référendum avec un vote positif des électeurs irlandais, jugeant qu'il s'agissait d'une "obligation absolue" en cette période de crise financière. La date de la consultation a été annoncée en juillet, après des sondages d'opinion montrant que les Irlandais y seraient cette fois favorables.

Première publication : 04/09/2009

COMMENTAIRE(S)