Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Amnesty dénonce les violences faites aux femmes en Égypte

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

France : la loi anti-djihad de Cazeneuve

En savoir plus

FOCUS

L'essor d'un bouddhisme radical

En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Maintenant, fais tes prières" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

  • Vidéo : à Tel-Aviv, les habitants vivent dans la peur des tirs de roquettes

    En savoir plus

  • Obama face à la "crise humanitaire" des mineurs clandestins au Texas

    En savoir plus

Economie

L'Inde va acheter 10 milliards de dollars d'obligations du FMI

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 05/09/2009

L'Inde a annoncé samedi son intention d'acheter 10 milliards de dollars d'obligations émises par le Fonds monétaire international (FMI). Une annonce qui intervient dans le cadre de la première émission obligataire de l'histoire de l'institution.

AFP - Le Fonds monétaire international (FMI) a annoncé samedi que l'Inde s'était engagé à acheter 10 milliards de dollars d'obligations émises par le Fonds dans le cadre de la première émission obligataire de l'histoire de cette institution.

"Je salue l'annonce par l'Inde de son intention de soutenir la capacité de prêts du FMI en achetant jusqu'à 10 milliards de dollars de titres du FMI", a déclaré le directeur général de cette institution, Dominique Strauss-Kahn, dans un communiqué.

L'engagement de l'Inde intervient quelques jours après que la Chine a annoncé son intention de participer à hauteur de 50 milliards de dollars à cette émission, décidée en juillet et qui doit permettre d'augmenter les ressources financières du Fonds.

"Cet investissement va permettre de consolider le système monétaire international en permettant au Fonds de disposer de suffisamment de ressources pour répondre aux demandes de ses membres et illustre l'engagement des autorités indiennes vers la coopération multilatérale", a ajouté M. Strauss-Kahn.

La Chine a été le premier pays à s'engager à participer à cette émission historique.

Le Brésil et la Russie ont également exprimé leur intention de souscrire à cette émission qui semble dans un premier temps séduire les pays émergents.

Ces obligations seront libellées dans l'unité de compte du FMI, les Droits de tirage spéciaux (DTS), dont la valeur est celle d'un panier de monnaies, repondéré chaque jour, où le dollar ne pèse que pour 41%. D'où les craintes du marché de voir certains pays se détourner du billet vert.

Lors du sommet du G20 en avril à Londres, les chefs d'Etat et de gouvernement de ces vingt pays riches et émergents s'étaient engagés à apporter 500 milliards de dollars au Fonds pour l'aider à soutenir les pays les plus touchés par la crise économique.
 

Première publication : 05/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)