Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : colère à Peshawar lors des funérailles des écoliers assassinés

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

François Hollande, un recentrage à gauche ?

En savoir plus

UNE COMÉDIE FRANCAISE

La loi Macron dans l'étau des divisions de la gauche ?

En savoir plus

BILLET RETOUR

Billet Retour à Phnom Penh

En savoir plus

DÉBAT

Rapprochement États-Unis - Cuba : la fin du castrisme ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Russie : il ne faut pas pas vendre la peau de l'ours

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Albert Ébossé : une contre-autopsie du joueur camerounais conclut à un assassinat

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Hacking de Sony Pictures : la victoire de Pyongyang

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Croissance : l'Insee prévoit une embellie en 2015

En savoir plus

Sports

Sébastien Loeb revient, Jari-Matti Latvala reste en tête

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/09/2009

Lors de la 2e journée, le quintuple champion du monde Sébastien Loeb est revenu à 3,5 secondes du leader, le Finlandais Jari-Matti Latvala. Principal adversaire de Loeb, Mikko Hirvonen est à moins de 4 secondes du Français.

AFP - Jari-Matti Latvala (Ford Focus) continuait à mener samedi matin le rallye d'Australie, 10e manche (sur 12) du championnat du monde, mais Sébastien Loeb (Citroën C4) et Mikko Hirvonen (Ford Focus), les deux candidats au titre mondial, sont bien remontés au classement.

Parti avec 22 secondes de retard sur Latvala, Loeb, auteur de deux temps scratch dans la première boucle de quatre spéciales (ES17, ES18) n'était plus qu'à 3.5 secondes du jeune Finlandais à la pause de midi. Quant à Hirvonen, auteur lui aussi de deux meilleurs temps (ES16, ES19)... et de deux passages hors-piste très risqués, il pointait à 7.9 secondes de son coéquipier.

Loeb et Hirvonen ont bien profité de leur position sur la route, plus favorable que vendredi, même si la pluie de la nuit, en détrempant les premières spéciales du jour, avait un peu atténué le handicap d'ouvrir la route.

Sébastien Ogier, le champion du monde Junior-WRC, parti en 2e position samedi matin à 05H30, s'est fait surprendre une fois par les conditions très piégeuses, ratant un freinage et perdant quelques secondes précieuses, ce qui l'a fait rétrograder à la 4e place au classement.

Quant à Henning Solberg, sur sa Ford de chez Stobart, il a détruit son pare-brise lors d'un passage hors-piste, perdant une grosse minute, mais a continué, avec des lunettes, et préservé pour le moment sa 6e place, derrière un Dani Sordo (Citroën C4) pas à l'aise sur ces spéciales étroites et glissantes.

Il restait 60 km chronométrés pour boucler cette 2e journée, dont une boucle de quatre spéciales classiques (ES20 à ES23) sur des routes en cours de séchage, puis deux nouveaux passages en début de soirée, comme jeudi et vendredi, dans la super-spéciale de Murwillumbah (ES24, ES25).
 

Première publication : 05/09/2009

COMMENTAIRE(S)