Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Ethiopie, Merera Goudina libéré de prison

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : Le choix de la raison ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Notre-Dame-des-Landes : Le choix de la raison ? (1ere partie)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Obiang : "La tentative de coup d'État en Guinée équatoriale a commencé en France"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : les mères courage inspirent les réalisateurs

En savoir plus

FACE À FACE

Emmanuel Macron à Calais : humanité et fermeté ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Vaudeville sino-américano-britannique"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Faillite du groupe britannique de BTP Carillion : mais que s'est-il donc passé ?

En savoir plus

Sports

Valentino Rossi domine les premiers essais libres

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Dépêche

Dernière modification : 06/09/2009

L'Italien Valentino Rossi (Yamaha) a dominé d'une main de maître les premiers essais libres du Grand Prix de Saint-Marin, vendredi. Il devance son coéquipier, l'Espagnol Jorge Lorenzo. Le Français Randy de Puniet (Honda) a réalisé le 11e temps.

AFP - L'Italien Valentino Rossi (Yamaha) a tenu a marquer de son empreinte la première séance d'essais libres du Grand Prix de Saint-Marin, vendredi, à Misano en réalisant le meilleur temps devant son coéquipier, l'Espagnol Jorge Lorenzo.

Il devance son dauphin de 126/1000e, l'Espagnol Dani Pedrosa de 776/1000e et le Saint-Marinais Alex de Angelis de 792/1000e. Ces trois pilotes demeurent les seuls à avoir concédé moins d'une seconde à l'octuple champion du monde sur ce circuit sinueux qui demande de gros freinages.

Pendant près d'une heure, Lorenzo a occupé le premier rang de cette séance, laissant Rossi et Pedrosa (Honda) en découdre. Mais dans les cinq dernières minutes, l'Italien, qui concédait en moyenne à 600/1000e au tour à son coéquipier, a repris les choses en main pour le devancer d'un léger écart jusqu'au drapeau à damiers.

Dans une séance destinée initialement à affiner les bons réglages en vue des essais officiels du lendemain, ce résultat prend la forme d'un pied de nez adressé - en toute amitié - au jeune Lorenzo par un Rossi bien modeste la veille.

"Je m'attends à un week-end difficile. Je n'aime pas ce circuit même si j'y ai gagné l'an dernier. Cette fois je vise plutôt le podium", avait déclaré jeudi le champion italien.

Ce coup d'éclat de "Vale" face à Lorenzo positionné à seulement 25 points derrière lui au classement général, a d'ailleurs eu tendance à crisper un peu les visages de certains responsables Yamaha dans les stands.

Ducati "seulement" 7e


Andrea Dovizioso, autre "local de l'étape", s'est classé à la 5e place, suivi de l'Américain Colin Edwards (Yamaha) et du Finlandais Mika Kallio qui place ainsi la première Ducati. Il y a deux ans, la marque italienne triomphait aux mains de l'Australien Casey Stoner, actuellement en arrêt maladie, qui devrait faire son retour au GP du Portugal.

L'Américain Nicky Hayden, place une deuxième Ducati en 10e position devant le Français Randy de Puniet content de sa séance mais bien fatigué par une cheville tout juste reconstruite après son accident de moto-cross cet été.

En 250 cc, l'Espagnol Hector Barbera, peut-être motivé par sa prochaine accession en MotoGP annoncée récemment, a réalisé le meilleur temps, une demi-seconde devant Mattia Pasini. Les deux leaders de la catégorie, Aoyama et Bautista, sont embusqués en 3e et 4e position tandis que le champion du monde en titre, Marco Simoncelli n'occupe que le 7e rang. L'Italien est notamment devancé par le Français Mike Di Meglio, également champion en titre mais des 125 cc, qui occupe une belle 5e place.

Dans les quarts de litre, le jeune anglais Bradley Smith, s'est mis en évidence. Troisième du classement général à un seul point de l'Espagnol Nicolas Terrol, il semble avoir des grandes ambitions ce week-end. Il devance Julian Simon, le leader du championnat 125 cc et l'Italien Andrea Iannone, tous trois sur Aprilia.
 

Première publication : 05/09/2009

COMMENTAIRE(S)