Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

FRANCE

Le gouvernement envisage d'augmenter le forfait hospitalier

©

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/09/2009

Le ministre du Budget, Éric Woerth, confirme que l'augmentation du forfait hospitalier est une piste explorée pour réduire le déficit de la Sécurité sociale. Mais il ne confirme pas la hausse annoncée par la presse de 16 à 20 euros par jour.

REUTERS - Eric Woerth a confirmé lundi que le gouvernement envisageait une hausse du forfait hospitalier, la somme journalière payée par les malades, afin de résorber en partie le déficit croissant de la Sécurité sociale.
 

"On étudie cette piste, on en étudie d'autres et tous les ans c'est pareil. Au moment où on est en train de travailler sur la loi de financement de la sécurité sociale, on étudie plein de pistes", a déclaré le ministre du Budget sur Europe 1.
 

Selon des documents internes au gouvernement dont a fait état le Journal du Dimanche, une hausse de 16 à 20 euros par jour est envisagée pour le forfait hospitalier, créé en 1983 officiellement pour couvrir les frais d'hébergement à l'hôpital, sans cesse augmenté ensuite jusqu'en 2007.
 

La décision doit être prise dans la loi de financement qui sera présentée ces prochaines semaines.
Eric Woerth n'a pas confirmé l'ampleur de l'augmentation évoquée par ces documents, mais a estimé que les 16 euros actuels ne couvraient pas les coûts d'hébergement, qui sont selon lui de 35 euros par jour en moyenne.
 

Une augmentation d'un euro du forfait hospitalier rapporte 80 millions d'euros à la Sécurité sociale, explique-t-il.

La gauche critique l'option car elle touche selon elle les personnes les plus pauvres, qui n'ont pas d'assurance mutuelle complémentaire à même de prendre en charge le forfait.
 

Le ministre a rejeté ces critiques, soulignant que les femmes enceintes et les personnes les plus pauvres bénéficiant de la Couverture maladie universelle (CMU) ne payaient pas le forfait en question.

"C'est le PS qui a créé le forfait hospitalier en 1983 et c'est le PS qui l'a le plus augmenté. Il l'a augmenté sept fois dont une fois de 38%, donc qu'il ne nous donne pas de leçons", a-t-il dit.

Première publication : 07/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)