Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

"Le Mexique ne contribuera en aucune façon au financement du mur de Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

Culture

Les studios Pixar rugissent de plaisir

Texte par Dépêche

Dernière modification : 07/09/2009

Alors que la compétition fait rage à la 66e Mostra, John Lasseter (photo), le patron de la société de films d'animation Pixar, a reçu un Lion d'or pour l'ensemble de sa carrière. Jamais un studio de cinéma n'en avait décroché auparavant.

AFP - Le réalisateur américain John Lasseter, patron de la société de films d'animation Pixar, s'est dit "extrêmement honoré" de recevoir le "premier Lion d'or" décerné à un studio de cinéma, dimanche à la 66e Mostra de Venise (2-12 septembre).
   
"Je suis extrêmement honoré", a déclaré à la presse John Lasseter, entouré de quatre animateurs de Pixar, Andrew Stanton, Brad Bird, Pete Docter et Lee Unkrich.
   
"Ce qui me rend le plus heureux, c'est de partager ce prix ici avec mes collègues, car nous sommes un groupe de réalisateurs et l'animation requiert une forme de collaboration très poussée", a-t-il dit.
   
"C'est la première fois que l'on donne un Lion d'or à un studio, et c'est quelque chose de très spécial", a-t-il ajouté, avant de plaisanter: "Quand j'ai regardé sur internet la liste de ceux qui l'avaient eu, je me suis dit qu'il y devait y avoir une erreur ! On ne pouvait pas le donner à une bande de types qui s'occupent d'animation au nord de la Californie..."
   
"Pixar est l'un des lieux extraordinaires où l'on continue à réinventer le cinéma", a déclaré le directeur artistique de la Mostra, Marco Müller.
   
Le tapis rouge et l'entrée du Palais du cinéma étaient envahis, dimanche, par de joyeux bouquets de ballons multicolores, emblème de la dernière production Pixar, "Là-haut", film en relief qui a fait l'ouverture du Festival de Cannes en mai.
   
En dix films ("Le monde de Nemo", "1001 Pattes", "Monstres et cie", "Les indestructibles", "Car"...) l'inventif studio racheté par Disney - où Lasseter dirige aussi la création - pour 7,4 milliards de dollars en 2006, a été couvert de prix, raflant notamment quatre Oscars du meilleur film d'animation.
   
Fondateur de Pixar en 1979, le réalisateur George Lucas était au Lido pour décerner cette récompense à John Lasseter dimanche après-midi, avant la projection de quelques minutes inédites du prochain film en 3D du studio, "Toy Story 3".
   
Le public se pressait de son côté pour voir "Toy Story 1" et "Toy Story 2" projetés en relief, et des activités pour les enfants étaient organisées par le studio américain.
   
Lundi les réalisateurs de Pixar donneront une "master class" très attendue et débattront avec le public.
 

Première publication : 07/09/2009

COMMENTAIRE(S)