Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 1)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

UNE SEMAINE DANS LE MONDE (PARTIE 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Paris, capitale de l'art contemporain

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts, avec Nadine Labaki (partie 1)

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Beyrouth des arts (partie 2)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Calais, ville de toutes les tensions

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

"Kazakhgate" : un nouveau pavé dans la mare de Nicolas Sarkozy ?

En savoir plus

#ActuElles

Le sexe féminin : un enjeu politique ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Relance dans la zone euro : bientôt un accord sur l'investissement ?

En savoir plus

Amériques

Les internautes conservateurs piègent le conseiller d'Obama

Vidéo par FRANCE 24

Dernière modification : 08/09/2009

Dans cette édition : un conseiller du président américain, dont les engagements radicaux dans le passé ont été révélés sur le Web, est contraint à la démission; et la Chine prend des mesures après de mystérieuses attaques à la seringue.

VAN JONES DÉMISSIONNE

Dimanche la Maison Blanche a annoncé la démission d’Anthony Van Jones, conseiller spécial sur les questions d’environnement. Celui-ci subissait depuis plusieurs jours les attaques de nombreux internautes conservateurs en raison de ses engagements radicaux dans le passé.

Le scandale a en effet débuté sur la Toile. Jeudi, un blogueur conservateur newyorkais a révélé que l’ancien militant des droits civiques avait signé en 2004 une pétition en ligne accusant le gouvernement Bush d’avoir eu un rôle dans les attentats du 11-Septembre.

Et deux vidéos, mises en ligne sur Youtube ("Van Jones portrays Bush as a "crackhead" ; "Obama Advisor Van Jones: Republicans are "Assholes"), ont contribué à ternir un peu plus l’image du responsable récemment nommé à la Maison Blanche. On y voit Van Jones qualifier George Bush de toxicomane dépendant au pétrole et insulter les Républicains.

Le scandale a été rapidement relayé par les blogueurs conservateurs. Samedi, un sénateur républicain a même demandé la démission de Van Jones via Twitter.

Depuis son départ, de nombreux vidéoblogueurs républicains réjouis postent ainsi leurs messages sur Youtube. ("Van Jones quits" ; "Green Jobs Czar Van Jones Resigns")

D’autres pourtant expriment leur consternation, comme cet Américain qui dénonce l’acharnement des Républicains. ("Lynching of Van Jones")

Et les initiatives pour défendre le conseiller d’Obama ne manquent pas. Un site de soutien au démocrate a été spécialement créé pour l’occasion. Sur la page Facebook de ses fans, mais aussi sur Twitter les messages affluent également. Enfin une pétition circule en ligne pour défendre Van Jones.


CHINE : ATTAQUES À LA SERINGUE


Les autorités de la province du Xinjiang, en Chine, ont annoncé que de lourdes peines de prison seraient prononcées contre les auteurs des attaques à la seringue ou contre ceux qui en répandraient la rumeur. Les attaques, imputées à des séparatistes ouïgours qui viseraient la majorité han, sèment la panique dans la capitale provinciale Urumqi en proie aux tensions ethniques, mais aussi sur la Toile.

Bien que l’accès à l’Internet soit toujours coupé dans la région, ce blogueur réussit à alimenter son fil Twitter. Il y publie messages et photos prises (voir photo 1, photo 2, photo 3, photo 4) à la volée pour décrire une ville totalement quadrillée par les forces de sécurité.

Cet internaute, lui, raconte que les habitants d’Urumqi vivent actuellement avec la peur au ventre
. Il craint que de nouvelles attaques ne soient menées alors que la République populaire s’apprête à fêter le 60e anniversaire de sa fondation le 1e octobre prochain.

Pour cet autre blogueur ces attaques à la seringue représentent une forme de terrorisme à laquelle il va falloir répondre à l’aide de moyens radicaux.

Ainsi les moyens employés par le gouverneur de la province sont jugés trop mous par de nombreux internautes qui réclament sa démission. Pourtant ce blogueur estime que faire de lui le bouc-émissaire des troubles ethniques qui ont récemment secoué la région ne ferait que déplacer momentanément le problème.

En attendant le procès des émeutiers arrêtés en juillet, plusieurs vidéos de surveillance qui vont être utilisées comme pièces à conviction contre eux ont fait leur apparition sur le Net ces derniers jours. Des images d’une extrême violence qui viennent attiser davantage les tensions ethniques qui règnent dans la région.


IMHALAL.COM

 

Voici ImHalal.com. Ce moteur de recherche islamique, créé par une entreprise hollandaise, propose de filtrer les résultats de ses recherches selon des critères religieux. Le site informe l’utilisateur s’il entre en contact avec du contenu subversif ou immoral. Il souhaite devenir une référence pour les foyers musulmans du monde entier.

JOURNEE SANS CHATS

 

Un site d’humour américain appelle à faire du mercredi 9 septembre 2009 la première journée sans chats sur le web. En effet, le félin, source d’inspiration inépuisable pour les internautes. Pour faire une pause, le site leur demande de n’envoyer aucune photo ou vidéo de chat le 9 septembre. Les internautes peuvent par ailleurs désigner l’animal dont ils préféreraient parler durant cette journée : au choix, poule, chèvre, ou encore cheval.

VIDÉO DU JOUR

 

Michelle Obama ouvre les portes du jardin de la Maison Blanche aux internautes. Dans cette video disponible sur la chaîne Youtube officielle, la première dame des Etats-Unis revient sur l’histoire du jardin ainsi que son évolution. Si cela n’a pas toujours été le cas, le jardin produit aujourd’hui une grande quantité de fruits et de légumes qui sont utilisés quotidiennement par le chef cuisinier de la maison blanche pour préparer les repas de la famille Obama. Michelle Obama insiste notamment sur l’importance d’une alimentation saine.

Première publication : 08/09/2009

COMMENTAIRE(S)