Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"J'ai toujours su qu'il serait au rendez-vous"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

  • Juppé contre Sarkozy : Chirac choisit son ancien Premier ministre

    En savoir plus

  • Arrestation d’"El H", le baron de la drogue qui valait 5 millions de dollars

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy propose un contrat de cinq ans pour les fonctionnaires

    En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

Afrique

Loubna Hussein, la journaliste "au pantalon indécent", a été libérée

Vidéo par Pauline GODART

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2009

Les autorités soudanaises ont libéré Loubna Hussein, la journaliste qui a été emprisonnée pour avoir porté un "pantalon indécent" après avoir risqué une peine de 40 coups de fouet, en échange d'une amende de 200 dollars.

AFP - La journaliste soudanaise Loubna Ahmed al-Hussein, incarcérée pour avoir porté un pantalon jugé "indécent", a été libérée mardi, a indiqué à l'AFP le président de l'Union des journalistes soudanais.
  
"Elle est sortie de prison. Nous avons payé l'amende de 500 livres (200 dollars)", a déclaré Moheddine Titawi, président de l'Union des journalistes soudanais. D'autres sources proches de la journaliste ont confirmé cette information à l'AFP.
  
Loubna Ahmed al-Hussein, qui risquait 40 coups de fouet pour avoir porté un pantalon jugé "indécent", a été emprisonnée lundi après avoir refusé de payer l'amende de 200 dollars à laquelle elle a été condamnée.
  
La France a rendu hommage mardi au "combat courageux" que la Soudanaise mène en faveur des droits des femmes au Soudan.
  
"La France regrette profondément la décision de la cour de Khartoum qui l'a reconnue coupable d'atteinte aux bonnes moeurs et l'a condamnée en première instance à verser une amende ou à subir une peine d'un mois de détention", a déclaré à la presse la porte-parole adjointe du ministère français des Affaires étrangères, Christine Fages.
  
Dans un éditorial mardi, le quotidien pro-gouvernemental soudanais al-Ray al-Aam (l'opinion publique) reprochait à la jeune femme de "politiser" la décision rendue la veille par le tribunal de Khartoum-Nord.
  

Dix des femmes arrêtées en même temps qu'elle avaient été convoquées ensuite par la police et fouettées dix fois chacune.
   
Loubna Hussein aurait pu subir un sort similaire, mais elle a contesté les charges et entamé une campagne publique pour abolir une loi prévoyant une peine maximale de 40 coups de fouet pour quiconque "commet un acte indécent, un acte qui viole la moralité publique ou porte des vêtements indécents".
   

 

Première publication : 08/09/2009

COMMENTAIRE(S)