Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Amériques

La lutte contre les cartels piétine, le ministre de la Justice démissionne

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 08/09/2009

Chargé de la politique gouvernementale contre le trafic de drogue, le ministre mexicain de la Justice, Eduardo Medina Mora, quitte ses fonctions. Malgré d'importantes saisies, la guerre entre les cartels reste meurtrière dans le pays.

REUTERS - Le président mexicain Felipe Calderon a remplacé lundi son ministre de la Justice, Eduardo Medina Mora, afin de redynamiser la lutte contre les cartels de la drogue.

Felipe Calderon a dit aux journalistes que l'Attorney General, à la tête de la politique gouvernementale contre le trafic de drogue, avait démissionné.
Il sera remplacé par Arturo Chavez, un ancien membre peu connu du cabinet de l'Attorney General.

Malgré les milliers de soldats et de policiers engagés sur ce front, les guerres entre cartels rivaux ont fait plus de 13.000 morts depuis l'arrivée au pouvoir du président mexicain à la fin 2006.

Les forces de sécurité mexicaines peuvent se féliciter d'importantes saisies de drogues et de la capture de certains chefs de cartels mais courrent toujours derrière Joaquin "Shorty" Guzman, à la tête du grand cartel de Sinaloa.

L'homme le plus recherché du Mexique s'est évadé de prison en 2001.
 

Première publication : 08/09/2009

COMMENTAIRE(S)