Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

Amériques

La lutte contre les cartels piétine, le ministre de la Justice démissionne

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 08/09/2009

Chargé de la politique gouvernementale contre le trafic de drogue, le ministre mexicain de la Justice, Eduardo Medina Mora, quitte ses fonctions. Malgré d'importantes saisies, la guerre entre les cartels reste meurtrière dans le pays.

REUTERS - Le président mexicain Felipe Calderon a remplacé lundi son ministre de la Justice, Eduardo Medina Mora, afin de redynamiser la lutte contre les cartels de la drogue.

Felipe Calderon a dit aux journalistes que l'Attorney General, à la tête de la politique gouvernementale contre le trafic de drogue, avait démissionné.
Il sera remplacé par Arturo Chavez, un ancien membre peu connu du cabinet de l'Attorney General.

Malgré les milliers de soldats et de policiers engagés sur ce front, les guerres entre cartels rivaux ont fait plus de 13.000 morts depuis l'arrivée au pouvoir du président mexicain à la fin 2006.

Les forces de sécurité mexicaines peuvent se féliciter d'importantes saisies de drogues et de la capture de certains chefs de cartels mais courrent toujours derrière Joaquin "Shorty" Guzman, à la tête du grand cartel de Sinaloa.

L'homme le plus recherché du Mexique s'est évadé de prison en 2001.
 

Première publication : 08/09/2009

COMMENTAIRE(S)