Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le projet de nouvelle Constitution adopté en Conseil des ministres en Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

La France va-t-elle rendre à Alger les crânes d’Algériens du XIXème siècle ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Les 7 mercenaires", il était une deuxième fois dans l’Ouest

En savoir plus

FACE À FACE

Les révélations de Buisson, nouveau coup dur pour Sarkozy ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Opep : le bras de fer entre l'Arabie saoudite et l'Iran continue

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Shimon Peres, ou la bataille "domquichottesque" pour la paix"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Nicolas Sarkozy, ses amis, ses affaires, ses emmerdes"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Investiture d'Ali Bongo au Gabon , l'opposition dénonce un "coup d'Etat électoral"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Débat Trump vs Clinton : les réactions sur la Toile

En savoir plus

Amériques

La lutte contre les cartels piétine, le ministre de la Justice démissionne

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 08/09/2009

Chargé de la politique gouvernementale contre le trafic de drogue, le ministre mexicain de la Justice, Eduardo Medina Mora, quitte ses fonctions. Malgré d'importantes saisies, la guerre entre les cartels reste meurtrière dans le pays.

REUTERS - Le président mexicain Felipe Calderon a remplacé lundi son ministre de la Justice, Eduardo Medina Mora, afin de redynamiser la lutte contre les cartels de la drogue.

Felipe Calderon a dit aux journalistes que l'Attorney General, à la tête de la politique gouvernementale contre le trafic de drogue, avait démissionné.
Il sera remplacé par Arturo Chavez, un ancien membre peu connu du cabinet de l'Attorney General.

Malgré les milliers de soldats et de policiers engagés sur ce front, les guerres entre cartels rivaux ont fait plus de 13.000 morts depuis l'arrivée au pouvoir du président mexicain à la fin 2006.

Les forces de sécurité mexicaines peuvent se féliciter d'importantes saisies de drogues et de la capture de certains chefs de cartels mais courrent toujours derrière Joaquin "Shorty" Guzman, à la tête du grand cartel de Sinaloa.

L'homme le plus recherché du Mexique s'est évadé de prison en 2001.
 

Première publication : 08/09/2009

COMMENTAIRE(S)