Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Malien Birama Sidibé candidat à la présidence de la Banque africaine de développement

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Loi santé : ce qui va changer

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Serge Atlaoui condamné à mort : La France peut-elle faire pression ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Migrants en Méditerranée, sans stratégie face au drame l'Europe mise en cause

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Émission spéciale : Marseille, le renouveau ?

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : sur les traces du réalisateur Henri Verneuil, réfugié arménien

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Génocide arménien, cent ans après déni et mémoire continuent de se côtoyer

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Léa Drucker

En savoir plus

TECH 24

Numérique : tout pour la musique

En savoir plus

Amériques

La lutte contre les cartels piétine, le ministre de la Justice démissionne

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 08/09/2009

Chargé de la politique gouvernementale contre le trafic de drogue, le ministre mexicain de la Justice, Eduardo Medina Mora, quitte ses fonctions. Malgré d'importantes saisies, la guerre entre les cartels reste meurtrière dans le pays.

REUTERS - Le président mexicain Felipe Calderon a remplacé lundi son ministre de la Justice, Eduardo Medina Mora, afin de redynamiser la lutte contre les cartels de la drogue.

Felipe Calderon a dit aux journalistes que l'Attorney General, à la tête de la politique gouvernementale contre le trafic de drogue, avait démissionné.
Il sera remplacé par Arturo Chavez, un ancien membre peu connu du cabinet de l'Attorney General.

Malgré les milliers de soldats et de policiers engagés sur ce front, les guerres entre cartels rivaux ont fait plus de 13.000 morts depuis l'arrivée au pouvoir du président mexicain à la fin 2006.

Les forces de sécurité mexicaines peuvent se féliciter d'importantes saisies de drogues et de la capture de certains chefs de cartels mais courrent toujours derrière Joaquin "Shorty" Guzman, à la tête du grand cartel de Sinaloa.

L'homme le plus recherché du Mexique s'est évadé de prison en 2001.
 

Première publication : 08/09/2009

COMMENTAIRE(S)