Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : calme précaire dans la capitale, violences en province

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au Cameroun, la population se mobilise pour l'éducation

En savoir plus

#ActuElles

Canada : les mystérieuses disparitions des femmes autochtones

En savoir plus

REPORTERS

Le meilleur des grands reportages de France 24 en 2014

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Retour sur les temps forts de l’année 2014

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

FRANCE

Une femme décède à La Réunion, fermetures de classes dans l'Hexagone

Vidéo par Guillaume COUDERC

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 08/09/2009

Une femme de 28 ans porteuse du virus de la grippe A (H1N1) est décédée à La Réunion. Dans l'Hexagone, des cas suspects et avérés ont contraint plusieurs préfets a ordonné la fermeture de classes en région parisienne et dans le sud-ouest.

Une femme de 28 ans porteuse du virus de la grippe H1N1 et souffrant de pathologies multiples est décédée mardi à La Réunion, portant à trois le nombre total de décès liés au virus dans l'île, a annoncé la préfecture.
  
"La patiente souffrait de pathologies multiples notamment neurologiques et respiratoires", selon un communiqué de la préfecture. "Elle avait été admise le 26 août au service de réanimation du Centre hospitalier de Saint-Benoît, où elle a présenté un syndrome de détresse respiratoire aigu et des complications qui ont rapidement engagé le pronostic vital", ajoute le texte.
  
Le prélèvement effectué a révélé un résultat positif pour le virus H1N1, selon la préfecture. Il s'agit du troisième décès enregistré dans l'île lié à la grippe H1N1.
  
A la Réunion, 22.000 personnes ont été contaminées par le virus de la grippe H1N1 au cours de la semaine du 24 au 30 août, ce qui porte à près de 50.000 le nombre de personnes touchées par la grippe depuis le début de l'épidémie, début juillet, selon les dernières estimations de la Cellule interrégionale d'épidémiologie Réunion-Mayotte (CIRE).

 

Fermetures de classes

 

A peine quelques jours après la rentrée scolaire, plusieurs classes et écoles ont été fermées en région parisienne, en Ariège, dans l'Aude et dans le Lot, des élèves présentant des symptômes grippaux, a-t-on appris lundi auprès des préfectures concernées.

Une classe de l'école maternelle Bel Air de Torcy (Seine-et-Marne) a été suspendue lundi pour une semaine à compter de mardi après la découverte de quatre cas grippaux dans l'établissement, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Dans la même classe, trois autres enfants présentant les mêmes symptômes étaient absents et devaient être examinés par leurs médecins traitants. "Des prélèvements vont être réalisés pour deux de ces enfants", a-t-on précisé.

Les élèves d'une école primaire située à Gagny en Seine-Saint-Denis sont dispensés de cours "jusqu'à nouvel ordre", certains présentant des symptômes grippaux.

"Le médecin, de famille ou traitant, ayant confirmé l'état grippal, des prélèvements sont en cours d'analyse pour vérifier s'il s'agit, ou non, d'un cas groupé de grippe A H1N1", indique le préfet Nacer Meddah, cité dans un communiqué.

Lundi au collège du Girbet à Saverdun (Ariège), "cinq élèves dont quatre de la même classe de 3e étaient absents et présentaient tous des symptômes grippaux, diagnostiqués par leur médecin traitant", a annoncé la préfecture dans un communiqué en précisant qu'il ne s'agissait pas de cas avérés de grippe H1N1. Le préfet a demandé de "suspendre pour sept jours les activités des collégiens de cette classe".

A Castelnau-Montratier (Lot), les cinq classes de l'école publique élémentaire fermeront pour six jours, 11 élèves sur les 118 de l'établissement présentant eux aussi des symptômes correspondant à la grippe, a annoncé le préfet du Lot, Jean-Luc Marx.

Enfin, neuf cas ont été signalés au lycée Lacroix de Narbonne, dont sept élèves d'une classe de terminale qui restera fermée six jours, a annoncé de son côté la préfecture de l'Aude. Tous les cas présentent "des syndromes grippaux, sans complication", a précisé le communiqué.

La décision de fermeture d'une classe ou d'un établissement peut être prise par le préfet à partir de trois cas apparus dans la même semaine dans une même classe, ou dans des classes différentes ayant des activités partagées, comme la cantine.

La semaine dernière, c'est une classe de 1ère du lycée d'Arsonval à Saint-Maur (Val-de-Marne) qui a été suspendue de cours pour sept jours, car huit cas de grippe y ont été recensés en l'espace de quelques jours.
 

Première publication : 08/09/2009

COMMENTAIRE(S)