Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Israël-Gaza : l'application mobile Yo a peut-être enfin trouvé son utilité

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 11 juillet (partie 1)

En savoir plus

REPORTERS

Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

En savoir plus

#ActuElles

Suède : un modèle de parité ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

UE - USA : la guerre économique est-elle déclarée ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

UMP et PS sous tension

En savoir plus

TECH 24

Giroptic : la start-up lilloise star de Kickstarter déjà GoPro killer ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Conférence sociale : le gouvernement mise sur l'apprentissage

En savoir plus

  • Les Brésiliens, supporters malgré eux, de leurs bourreaux allemands

    En savoir plus

  • Netanyahou déterminé à "frapper les terroristes" à Gaza

    En savoir plus

  • Défilé du 14-Juillet : la présence de soldats algériens fait polémique à Alger

    En savoir plus

  • "Fais tes prières, je vais te tuer" : Amnesty dénonce la torture dans l'est ukrainien

    En savoir plus

  • Gaza : seule une solution politique peut garantir la sécurité d’Israël

    En savoir plus

  • Cynk, l’entreprise fantôme qui valait quatre milliards

    En savoir plus

  • Exclusif - Dans l'enfer des prisons secrètes

    En savoir plus

  • Vidéo : le sélectionneur du Niger Gernot Rohr livre sa vision du Mondial

    En savoir plus

  • Tuerie de Bruxelles : Nemmouche accepte d'être extradé vers la Belgique

    En savoir plus

  • Les forces kurdes revendiquent la prise de deux champs pétroliers

    En savoir plus

  • Le FC Barcelone casse sa tirelire pour s’offrir le controversé Luis Suarez

    En savoir plus

  • À Kaboul, Kerry plaide pour un audit des résultats de la présidentielle

    En savoir plus

  • Vidéo : à Gaza, entre pénuries et guerre psychologique

    En savoir plus

  • La fillette américaine, "guérie" du sida, est toujours séropositive

    En savoir plus

  • En images : une station service israélienne touchée par une roquette

    En savoir plus

FRANCE

Une femme décède à La Réunion, fermetures de classes dans l'Hexagone

©

Vidéo par Guillaume COUDERC

Texte par FRANCE 24 avec dépêches

Dernière modification : 08/09/2009

Une femme de 28 ans porteuse du virus de la grippe A (H1N1) est décédée à La Réunion. Dans l'Hexagone, des cas suspects et avérés ont contraint plusieurs préfets a ordonné la fermeture de classes en région parisienne et dans le sud-ouest.

Une femme de 28 ans porteuse du virus de la grippe H1N1 et souffrant de pathologies multiples est décédée mardi à La Réunion, portant à trois le nombre total de décès liés au virus dans l'île, a annoncé la préfecture.
  
"La patiente souffrait de pathologies multiples notamment neurologiques et respiratoires", selon un communiqué de la préfecture. "Elle avait été admise le 26 août au service de réanimation du Centre hospitalier de Saint-Benoît, où elle a présenté un syndrome de détresse respiratoire aigu et des complications qui ont rapidement engagé le pronostic vital", ajoute le texte.
  
Le prélèvement effectué a révélé un résultat positif pour le virus H1N1, selon la préfecture. Il s'agit du troisième décès enregistré dans l'île lié à la grippe H1N1.
  
A la Réunion, 22.000 personnes ont été contaminées par le virus de la grippe H1N1 au cours de la semaine du 24 au 30 août, ce qui porte à près de 50.000 le nombre de personnes touchées par la grippe depuis le début de l'épidémie, début juillet, selon les dernières estimations de la Cellule interrégionale d'épidémiologie Réunion-Mayotte (CIRE).

 

Fermetures de classes

 

A peine quelques jours après la rentrée scolaire, plusieurs classes et écoles ont été fermées en région parisienne, en Ariège, dans l'Aude et dans le Lot, des élèves présentant des symptômes grippaux, a-t-on appris lundi auprès des préfectures concernées.

Une classe de l'école maternelle Bel Air de Torcy (Seine-et-Marne) a été suspendue lundi pour une semaine à compter de mardi après la découverte de quatre cas grippaux dans l'établissement, a-t-on appris auprès de la préfecture.

Dans la même classe, trois autres enfants présentant les mêmes symptômes étaient absents et devaient être examinés par leurs médecins traitants. "Des prélèvements vont être réalisés pour deux de ces enfants", a-t-on précisé.

Les élèves d'une école primaire située à Gagny en Seine-Saint-Denis sont dispensés de cours "jusqu'à nouvel ordre", certains présentant des symptômes grippaux.

"Le médecin, de famille ou traitant, ayant confirmé l'état grippal, des prélèvements sont en cours d'analyse pour vérifier s'il s'agit, ou non, d'un cas groupé de grippe A H1N1", indique le préfet Nacer Meddah, cité dans un communiqué.

Lundi au collège du Girbet à Saverdun (Ariège), "cinq élèves dont quatre de la même classe de 3e étaient absents et présentaient tous des symptômes grippaux, diagnostiqués par leur médecin traitant", a annoncé la préfecture dans un communiqué en précisant qu'il ne s'agissait pas de cas avérés de grippe H1N1. Le préfet a demandé de "suspendre pour sept jours les activités des collégiens de cette classe".

A Castelnau-Montratier (Lot), les cinq classes de l'école publique élémentaire fermeront pour six jours, 11 élèves sur les 118 de l'établissement présentant eux aussi des symptômes correspondant à la grippe, a annoncé le préfet du Lot, Jean-Luc Marx.

Enfin, neuf cas ont été signalés au lycée Lacroix de Narbonne, dont sept élèves d'une classe de terminale qui restera fermée six jours, a annoncé de son côté la préfecture de l'Aude. Tous les cas présentent "des syndromes grippaux, sans complication", a précisé le communiqué.

La décision de fermeture d'une classe ou d'un établissement peut être prise par le préfet à partir de trois cas apparus dans la même semaine dans une même classe, ou dans des classes différentes ayant des activités partagées, comme la cantine.

La semaine dernière, c'est une classe de 1ère du lycée d'Arsonval à Saint-Maur (Val-de-Marne) qui a été suspendue de cours pour sept jours, car huit cas de grippe y ont été recensés en l'espace de quelques jours.
 

Première publication : 08/09/2009

Comments

COMMENTAIRE(S)