Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

Economie

Le suédois Keonigsegg s'allie au chinois BAIC pour reprendre Saab

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2009

Le constructeur suédois Koenigsegg et le chinois Beijing Automotive Industry Holding Co (BAIC) ont décidé de s'associer pour racheter Saab à General Motors. Koenigsegg devait encore trouver 290 millions d'euros pour finaliser l'opération.

AFP - Le fabricant suédois de voitures de luxe Koenigsegg s'est associé avec le constructeur chinois Beijing Automotive Industry Holding Co (BAIC) pour financer le rachat de Saab Automobile à l'américain General Motors, a-t-il annoncé mercredi.
  
Le cinquième constructeur chinois va prendre une participation minoritaire dans Koenigsegg Group, un groupe d'investisseurs mené par Koenigsegg, pour racheter le suédois Saab Automobile, précise Koenigsegg dans un communiqué.
  
"Koenigsegg Group va acheter 100% de Saab Automobile. L'objectif est de conclure un accord final plus tard cette année", indique le constructeur.
  
Koenigsegg, qui avait confirmé mi-août le rachat de Saab, devait encore trouver 3 milliards de couronnes (290 millions d'euros) pour boucler le rachat de son compatriote en grande difficulté. Saab avait indiqué mardi que son rachat était financé.

Première publication : 09/09/2009

COMMENTAIRE(S)