Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le gouvernement israélien utilise la mort de James Foley pour sa communication

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Une rentrée politique sous tension

En savoir plus

#ActuElles

Réfugiés de Centrafrique: préserver son honneur et sa dignité

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : L'opposant Tshisekedi en convalescence à Bruxelles

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : manifestations contre la France au PK5

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Émeutes de Ferguson : Obama face à la question raciale

En savoir plus

TECH 24

Transports du futur : quand la réalité dépasse la fiction

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Philippe Ramette fait son éloge de la contemplation

En savoir plus

DÉBAT

UE - États-Unis - Russie : le double-jeu des sanctions

En savoir plus

  • Angela Merkel est à Kiev, le convoi russe a quitté l'Ukraine

    En savoir plus

  • RD Congo : les victimes du "colonel 106" racontent leur calvaire

    En savoir plus

  • Les deux nouveaux satellites Galileo placés sur la mauvaise orbite

    En savoir plus

  • Attentat-suicide meurtrier contre le QG des renseignements à Bagdad

    En savoir plus

  • 2e division blindée : "Nous étions des frères"

    En savoir plus

  • Gaza : intensification des frappes après la mort d’un enfant israélien

    En savoir plus

  • Meurtre de James Foley : Washington n'exclut pas de frapper l'EI en Syrie

    En savoir plus

  • Un nouveau gouvernement de large ouverture formé en Centrafrique

    En savoir plus

  • Vidéo : après la reprise du barrage de Mossoul, les Kurdes déminent la zone

    En savoir plus

  • Doublé historique des Français au 100 m libre, Manaudou décroche l'or

    En savoir plus

  • Ahmet Davutoglu, l'homme qui ne fait aucune ombre à Erdogan

    En savoir plus

  • Quelles options pour l’administration Obama contre l’EI en Syrie ?

    En savoir plus

  • Irak : près de 70 morts dans l'attaque d'une mosquée sunnite

    En savoir plus

  • Les éliminatoires de la CAN-2015 perturbées par le virus Ebola

    En savoir plus

  • Le Hamas exécute des "collaborateurs" présumés d'Israël à Gaza

    En savoir plus

Asie - pacifique

"Les résultats n'ont pas de sens", affirme Abdullah Abdullah

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/09/2009

Selon des résultats partiels, Hamid Karzaï arrive largement en tête de la présidentielle. Interviewé sur FRANCE 24, Abdullah Abdullah, le principal rival du président sortant, affirme que de nombreuses fraudes ont émaillé le scrutin.

Interviewé sur FRANCE 24, Abdullah Abdullah, le principal adversaire du président sortant Hamid Karzaï à la présidentielle afghane, affirme que "le peuple afghan n’acceptera jamais de ne pas avoir le pouvoir de décider du futur de son pays" tout en assurant qu'il n'y aurait "pas de violence".

 

Selon les derniers résultats partiels livrés mardi soir et portant sur 91% des bureaux de vote du pays, Hamid Karzaï obtient 54,1% des suffrages, contre seulement 28,3% pour son rival Abdullah Abdullah. En passant la barre des 50 %, l'actuel président afghan conserverait sa place sans même un second tour.

 

"Il n’y aura pas de violence"

 

Pour Abdullah Abdullah, ministre des Affaires étrangères d’Hamid Karzaï de 2001 à 2006, les résultats n’ont "pas de sens". "Ces résultats ne veulent rien dire, assure-t-il sur l'antenne de FRANCE 24. Il y a eu des centaines de bureaux de vote où se sont déroulés des centaines de milliers de votes frauduleux. Je vous donne un exemple : 600 bureaux de vote n'ont pas ouverts mais ces bureaux ont fourni des résultats", assure l’opposant.

 

Malgré les soupçons de fraude, Abdullah Abdullah affirme que "la réaction du peuple afghan sera pacifique, il n’y aura pas de violence. Le peuple afghan sera responsable". Il explique avoir demandé à ses sympathisants "de rester calmes, d’être patients, d’être responsables et d’attendre les résultats d’une enquête légale". 


 

Première publication : 09/09/2009

COMMENTAIRE(S)