Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

Crash du vol AH5017 : "Série Noire"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Tidjane Thiam, directeur général de Prudential

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

La Caravane, l'autre Tour de France

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Centrafrique : accord signé pour la fin des hostilités

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Bartabas, le seigneur des chevaux

En savoir plus

FOCUS

Crimée : un été pas comme les autres

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gwendal Rouillard, Secrétaire de la commission de la Défense et des forces armées

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Bolivie : au travail dès l'âge de 10 ans

En savoir plus

DÉBAT

Manifestation en soutien à Gaza : un rassemblement test pour le gouvernement

En savoir plus

  • En direct : "Aucune hypothèse écartée pour le crash de l'avion d'Air Algérie" déclare Hollande

    En savoir plus

  • Crash du vol AH5017 : "Il est exclu de retrouver des survivants"

    En savoir plus

  • Cisjordanie : un manifestant palestinien tué par l'armée israélienne

    En savoir plus

  • En Ukraine, le conflit militaire se double d'une crise politique

    En savoir plus

  • BNP Paribas écope de 60 millions d'euros d'amende aux États-Unis

    En savoir plus

  • Tour de France : "Jicé" Péraud, routard sur le tard, à la conquête des cols

    En savoir plus

  • Vol AH5017 : l'hypothèse d'un tir de missile sol-air "quasiment impossible"

    En savoir plus

  • Ce que l'on sait sur la disparition du vol AH5017 d’Air Algérie

    En savoir plus

  • Gaza : 15 Palestiniens tués dans une école de l'ONU

    En savoir plus

  • Washington accable la Russie, l’UE renforce ses sanctions contre Moscou

    En savoir plus

  • Tour de France : le Chinois Cheng Ji, lanterne rouge et fier de l'être

    En savoir plus

  • Gaza : Israël et le Hamas loin d’être prêts à un cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Le Kurde Fouad Massoum élu président de l'Irak

    En savoir plus

  • En images : à Alep, les cratères d'obus deviennent des piscines pour enfants

    En savoir plus

  • La Soudanaise condamnée à mort pour apostasie est arrivée en Italie

    En savoir plus

  • France : UBS mise en examen pour blanchiment de fraude fiscale

    En savoir plus

  • Arizona : condamné à mort, il agonise deux heures sur la table d'exécution

    En savoir plus

  • Levée de la suspension des vols américains et européenns vers Tel-Aviv

    En savoir plus

Moyen-Orient

Téhéran fait de nouvelles propositions aux Occidentaux

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2009

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki (photo), a remis aux grandes puissances des propositions sur la question nucléaire. Il espère qu'elles permettront "de lancer une nouvelle série de pourparlers".

AFP - L'Iran a remis mercredi aux représentants des grandes puissances chargées de discuter de son programme nucléaire controversé son paquet de propositions en vue de la reprise des négociations, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki a remis aux représentants de la Russie, de la Chine, de la France, de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne ainsi qu'à l'ambassadrice de Suisse qui représente les intérêts américains en Iran un exemplaire des propositions iraniennes, selon ce journaliste.

"La République islamique d'Iran est prête, sur la base du respect de la souveraineté et des droits des nations, et loin des pressions et des menaces, à discuter avec les autres parties des questions politiques, de sécurité, économiques, culturelles et internationales", a déclaré M. Mottaki lors de la cérémonie de remise du document organisée au ministère des Affaires étrangères, selon un communiqué cité par l'agence Irna.

"Les Iraniens ont toujours utilisé leurs capacités (régionales et internationales) pour l'instauration de la paix, du calme, de la stabilité et du progrès des pays de la région et du monde", a ajouté M. Mottaki.

Le ministre a ensuite demandé aux ambassadeurs du groupe 5+1 (les cinq membres du conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne) de remettre les propositions iraniennes à leur gouvernement et d'informer Téhéran de la réaction de leur capitale, selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les Occidentaux soupçonnent l'Iran de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil.

Malgré six années d'enquête approfondie, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) n'est toujours pas capable de dire si le programme nucléaire iranien est totalement pacifique, comme l'affirme Téhéran.
 

Première publication : 09/09/2009

COMMENTAIRE(S)