Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

Centenaire de la Grande Guerre : retour sur la bataille de Verdun

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gaza : les larmes d'un responsable de l'ONU

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCONOMIE

Offre surprise de Free sur le géant américain T-Mobile

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Le Liberia en lutte contre le virus Ebola

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Il faut lever la voix face au massacre perpétré à Gaza"

En savoir plus

DÉBAT

"Fonds vautours" : l'Argentine en défaut de paiement, et après ?

En savoir plus

DÉBAT

Boko Haram : une menace incontrôlable ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Quelle diplomatie économique pour la France ? Avec Hubert Védrine et Pascal Lamy

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : cohue meurtrière lors d'un concert à Conakry

En savoir plus

  • Gaza : l'armée israélienne annonce la fin du cessez-le-feu

    En savoir plus

  • Ebola : sommet régional à Conakry pour tenter d'enrayer l'épidémie

    En savoir plus

  • Vidéo : les réfugiés libyens affluent en masse à la frontière tunisienne

    En savoir plus

  • Une dizaine de soldats ukrainiens tués par des séparatistes dans l'Est

    En savoir plus

  • Carte : l’opération Barkhane de l’armée française au Sahel

    En savoir plus

  • Kerviel : la justice accorde une peine aménagée, appel du parquet

    En savoir plus

  • Lourd bilan après une série d’explosions dues au gaz à Taïwan

    En savoir plus

  • En images : rassemblement pro-Israël à Paris sous haute protection policière

    En savoir plus

  • Free veut racheter T-mobile, poids lourd de la téléphonie américaine

    En savoir plus

  • Ebola : l’OMS débloque 100 millions de dollars

    En savoir plus

  • Gaza : un responsable de l'ONU fond en larmes en direct

    En savoir plus

  • Royaume-Uni : HSBC ferme les comptes de plusieurs clients musulmans

    En savoir plus

  • Ils ont fait plier l'Argentine : qui sont ces fonds "vautours" ?

    En savoir plus

  • La dissolution de la Ligue de défense juive à l’étude

    En savoir plus

  • Avec "Lucy", Luc Besson domine le box-office américain

    En savoir plus

  • MH17 : les enquêteurs de l'OSCE accèdent au site du crash

    En savoir plus

Moyen-Orient

Téhéran fait de nouvelles propositions aux Occidentaux

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2009

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki (photo), a remis aux grandes puissances des propositions sur la question nucléaire. Il espère qu'elles permettront "de lancer une nouvelle série de pourparlers".

AFP - L'Iran a remis mercredi aux représentants des grandes puissances chargées de discuter de son programme nucléaire controversé son paquet de propositions en vue de la reprise des négociations, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki a remis aux représentants de la Russie, de la Chine, de la France, de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne ainsi qu'à l'ambassadrice de Suisse qui représente les intérêts américains en Iran un exemplaire des propositions iraniennes, selon ce journaliste.

"La République islamique d'Iran est prête, sur la base du respect de la souveraineté et des droits des nations, et loin des pressions et des menaces, à discuter avec les autres parties des questions politiques, de sécurité, économiques, culturelles et internationales", a déclaré M. Mottaki lors de la cérémonie de remise du document organisée au ministère des Affaires étrangères, selon un communiqué cité par l'agence Irna.

"Les Iraniens ont toujours utilisé leurs capacités (régionales et internationales) pour l'instauration de la paix, du calme, de la stabilité et du progrès des pays de la région et du monde", a ajouté M. Mottaki.

Le ministre a ensuite demandé aux ambassadeurs du groupe 5+1 (les cinq membres du conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne) de remettre les propositions iraniennes à leur gouvernement et d'informer Téhéran de la réaction de leur capitale, selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les Occidentaux soupçonnent l'Iran de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil.

Malgré six années d'enquête approfondie, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) n'est toujours pas capable de dire si le programme nucléaire iranien est totalement pacifique, comme l'affirme Téhéran.
 

Première publication : 09/09/2009

COMMENTAIRE(S)