Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manuel Valls fait disparâitre ses tweets...

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama, en costume clair et sans stratégie

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 29 août (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Laurent Fabius sur France 24 : le ministre s'exprime sur la diplomatie française

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Emmanuel Macron, nouvel homme fort de Bercy

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

La preuve par l'image de "l'invasion" russe en Ukraine

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Les ennemis de mes ennemis ne sont pas mes amis"

En savoir plus

FOCUS

Ces chrétiens d'Irak qui commencent leur nouvelle vie en France

En savoir plus

  • Les frondeurs du PS ne sont pas à La Rochelle "pour rompre"

    En savoir plus

  • UE : Le Polonais Tusk président du Conseil, l'Italienne Mogherini chef de la diplomatie

    En savoir plus

  • Golan : sauvetage d’une partie des casques bleus philippins

    En savoir plus

  • Nouvelle peine de prison à vie pour le guide suprême des Frères musulmans

    En savoir plus

  • Judo : Teddy Riner décroche un 7e titre de champion du monde

    En savoir plus

  • Selon Pretoria, le Lesotho est en proie à un "coup d'État"

    En savoir plus

  • Taubira "assume les conséquences" de sa présence chez les frondeurs du PS

    En savoir plus

  • Un cargo ukrainien s'écrase dans le sud de l'Algérie

    En savoir plus

  • Les États-Unis appellent à une coalition mondiale contre l'État islamique

    En savoir plus

  • Ukraine : l'UE se réunit à Bruxelles pour répondre à la Russie

    En savoir plus

  • Grande Guerre : l'exode oublié des Belges en France

    En savoir plus

  • Affaire Tapie : le FMI renouvelle sa confiance à Christine Lagarde

    En savoir plus

  • Un premier cas d'Ebola détecté au Sénégal

    En savoir plus

  • Laurent Fabius sur France 24 : "Il faut être ferme face à la Russie"

    En savoir plus

  • Ukraine : des femmes de soldats russes sans nouvelles de leurs maris

    En savoir plus

  • Un enfant britannique atteint d'une tumeur est recherché en France

    En savoir plus

Moyen-Orient

Téhéran fait de nouvelles propositions aux Occidentaux

Texte par Dépêche

Dernière modification : 09/09/2009

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Manouchehr Mottaki (photo), a remis aux grandes puissances des propositions sur la question nucléaire. Il espère qu'elles permettront "de lancer une nouvelle série de pourparlers".

AFP - L'Iran a remis mercredi aux représentants des grandes puissances chargées de discuter de son programme nucléaire controversé son paquet de propositions en vue de la reprise des négociations, a constaté un journaliste de l'AFP.

Le ministre iranien des Affaires étrangères Manouchehr Mottaki a remis aux représentants de la Russie, de la Chine, de la France, de la Grande-Bretagne, de l'Allemagne ainsi qu'à l'ambassadrice de Suisse qui représente les intérêts américains en Iran un exemplaire des propositions iraniennes, selon ce journaliste.

"La République islamique d'Iran est prête, sur la base du respect de la souveraineté et des droits des nations, et loin des pressions et des menaces, à discuter avec les autres parties des questions politiques, de sécurité, économiques, culturelles et internationales", a déclaré M. Mottaki lors de la cérémonie de remise du document organisée au ministère des Affaires étrangères, selon un communiqué cité par l'agence Irna.

"Les Iraniens ont toujours utilisé leurs capacités (régionales et internationales) pour l'instauration de la paix, du calme, de la stabilité et du progrès des pays de la région et du monde", a ajouté M. Mottaki.

Le ministre a ensuite demandé aux ambassadeurs du groupe 5+1 (les cinq membres du conseil de sécurité de l'ONU plus l'Allemagne) de remettre les propositions iraniennes à leur gouvernement et d'informer Téhéran de la réaction de leur capitale, selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Les Occidentaux soupçonnent l'Iran de vouloir se doter de l'arme atomique sous couvert d'un programme nucléaire civil.

Malgré six années d'enquête approfondie, l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) n'est toujours pas capable de dire si le programme nucléaire iranien est totalement pacifique, comme l'affirme Téhéran.
 

Première publication : 09/09/2009

COMMENTAIRE(S)