Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libye : Un incendie "hors de contrôle" menace Tripoli

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 25 juillet (partie 1)

En savoir plus

DÉBAT

Crash du MH 17 en Ukraine : une enquête entravée par la bataille de l'Est

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

En savoir plus

FOCUS

Inde : Carrefour jette l’éponge

En savoir plus

REPORTERS

L’essor du tourisme "100 % halal"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Contre-productif"

En savoir plus

SUR LE NET

Les initiatives réclamant la paix à Gaza se multiplient

En savoir plus

  • Aïd meurtrier à Gaza, Netanyahou annonce une "longue campagne"

    En savoir plus

  • Un incendie hors de contrôle menace Tripoli d’une "catastrophe humaine"

    En savoir plus

  • En images : de Gaza à la Syrie, en passant par l’Irak, la triste fête de l’Aïd

    En savoir plus

  • Transferts : l'attaquant français Antoine Griezmann signe à l'Atletico

    En savoir plus

  • Ioukos : la Russie perd un procès à 50 milliards de dollars

    En savoir plus

  • La France prête à accueillir les chrétiens persécutés en Irak

    En savoir plus

  • Vol Air Algérie : Paris et Alger sous le feu des critiques

    En savoir plus

  • Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

    En savoir plus

  • Un Français soupçonné de recruter des djihadistes arrêté au Maroc

    En savoir plus

  • Photos à l'appui, Washington accuse Moscou de bombarder l'Ukraine

    En savoir plus

  • Vol d'Air Algérie : les boîtes noires arrivées en France, le pays en deuil

    En savoir plus

  • Sous le choc, Sloviansk découvre sa première fosse commune

    En savoir plus

  • Vol MH17 : l’arrivée des experts de nouveau repoussée en raison des combats

    En savoir plus

  • 28 juillet 1914 : l'empire des Habsbourg signe son arrêt de mort

    En savoir plus

  • Ebola : après le Nigeria, un cas mortel confirmé à Freetown, au Sierra Leone

    En savoir plus

  • Jean Ping, ancien ministre des Affaires étrangères du Gabon

    En savoir plus

  • La France demande à ses ressortissants de quitter la Libye

    En savoir plus

  • Tour de France : le requin Nibali s'offre un premier sacre

    En savoir plus

Sports

Maradona, une icône en danger

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 10/09/2009

Le sélectionneur de l'Argentine, Diego Maradona, est en mauvaise posture au lendemain de la défaite de ses joueurs au Paraguay (1-0), la quatrième en six matchs. L'Albiceleste n'est plus sûre de se qualifier directement pour le Mondial.

Après avoir été le héros de tout un peuple, Diego Maradona sera-t-il le fossoyeur des rêves de gloire de l’Argentine ? En s’inclinant 1-0 au Paraguay, mercredi 9 septembre, la sélection dirigée par Maradona a perdu la 4e place du classement des éliminatoires, synonyme de qualification directe pour l'Afrique du Sud. L’Albiceleste, 3e avant l’arrivée de Maradona en octobre 2008, se classe désormais à la 5e place, qui offre l’ultime possibilité de se qualifier pour le Mondial, en passant par un barrage contre le 4e de la zone Concacaf.

 

Une perspective qui ne correspond pas vraiment au standing des Argentins, qui devront lutter jusqu’au bout pour conserver au minimum cette 5e place. Un comble pour des joueurs de la classe des Messi, Aguero, Gago, Mascherano et Tevez.

 

Quatre défaites en six matchs

 

L’Argentine, qui n’a pas raté un Mondial depuis 1970, ne peut pas croire à une élimination précoce. Maradona non plus. "Nous ne sommes pas encore éliminés du Mondial. Nous avons encore une bonne chance", a-t-il déclaré à Ascunsion. Les critiques n’ont pas tardé à pleuvoir sur le sélectionneur. "Jusqu'à quand la blague Maradona ?", s'interroge la chaîne d'informations Cronica TV. "Echec au roi", titre le quotidien argentin La Nacion. "Indéfendable" tonne le journal Olé, qui pointe du doigt "la grande responsabilité" de Maradona dans la défaite contre le Paraguay.

 

Cette défaite, la quatrième en six matchs de qualifications, ajoutée à la déroute contre la Bolivie (6-1) et l’humiliation à domicile contre le Brésil, l’ennemi juré, pose la question de l’avenir du "¨Pibe del oro" à la tête de la sélection. Est-il encore l’homme de la situation ? Mi-octobre, les Argentins devront obligatoirement battre leurs deux derniers adversaires, le Pérou, dernier du classement, et l’Uruguay, actuellement à un point de l’Argentine, pour se qualifier et pour sauver la tête et l’aura de leur Dieu vivant.
 

Première publication : 10/09/2009

COMMENTAIRE(S)