Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ebola: ne pas oublier l'Afrique

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 2)

En savoir plus

DÉBAT

France - budget 2015 : le gouvernement serre la ceinture (Partie 1)

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Il faut une réponse globale" contre le terrorisme, dit le Premier ministre malien sur France 24

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sophie Marceau et Patrick Bruel en sex-addicts !

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

France : la politique familiale à l'heure des économies

En savoir plus

FOCUS

Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

En savoir plus

DÉBAT

Afghanistan : collaborer avec les États-unis... et les Taliban ?

En savoir plus

DÉBAT

Hong Kong se révolte : le pouvoir de Pékin face au défi démocratique

En savoir plus

  • Ebola au Liberia : les chiffres de l'OMS sont "faux", affirme Ellen Johnson Sirleaf

    En savoir plus

  • En images : les ratés du Secret Service de la Maison Blanche

    En savoir plus

  • Barack Obama veut faire évoluer le "statu quo" entre Israéliens et Palestiniens

    En savoir plus

  • Ligue des champions : Monaco tient en échec le Zenit (0-0)

    En savoir plus

  • La France renforce son dispositif militaire pour lutter contre l'EI en Irak

    En savoir plus

  • Mondial de basket : les Françaises en quarts contre les Américaines

    En savoir plus

  • Gérard Larcher élu sans surprise président du Sénat

    En savoir plus

  • Ebola : Alpha Condé exige "une réponse globale" pour combattre l'épidémie

    En savoir plus

  • Affaire Bygmalion : deux proches de Jean-François Copé mis en examen

    En savoir plus

  • UFC-Que Choisir vs Foncia : l’action de groupe loin de la "class action"

    En savoir plus

  • Le PIB britannique dopé par la drogue et la prostitution

    En savoir plus

  • Erdogan s'engage contre l'EI mais garde comme priorité la chute du régime syrien

    En savoir plus

  • Les musées français les plus visités bientôt ouverts sept jours sur sept

    En savoir plus

  • Ces réseaux salafistes qui inquiètent les autorités allemandes

    En savoir plus

  • Foot américain : un joueur musulman sanctionné pour une prière

    En savoir plus

Sports

Maradona, une icône en danger

Vidéo par FRANCE 24

Texte par Marc DAOU

Dernière modification : 10/09/2009

Le sélectionneur de l'Argentine, Diego Maradona, est en mauvaise posture au lendemain de la défaite de ses joueurs au Paraguay (1-0), la quatrième en six matchs. L'Albiceleste n'est plus sûre de se qualifier directement pour le Mondial.

Après avoir été le héros de tout un peuple, Diego Maradona sera-t-il le fossoyeur des rêves de gloire de l’Argentine ? En s’inclinant 1-0 au Paraguay, mercredi 9 septembre, la sélection dirigée par Maradona a perdu la 4e place du classement des éliminatoires, synonyme de qualification directe pour l'Afrique du Sud. L’Albiceleste, 3e avant l’arrivée de Maradona en octobre 2008, se classe désormais à la 5e place, qui offre l’ultime possibilité de se qualifier pour le Mondial, en passant par un barrage contre le 4e de la zone Concacaf.

 

Une perspective qui ne correspond pas vraiment au standing des Argentins, qui devront lutter jusqu’au bout pour conserver au minimum cette 5e place. Un comble pour des joueurs de la classe des Messi, Aguero, Gago, Mascherano et Tevez.

 

Quatre défaites en six matchs

 

L’Argentine, qui n’a pas raté un Mondial depuis 1970, ne peut pas croire à une élimination précoce. Maradona non plus. "Nous ne sommes pas encore éliminés du Mondial. Nous avons encore une bonne chance", a-t-il déclaré à Ascunsion. Les critiques n’ont pas tardé à pleuvoir sur le sélectionneur. "Jusqu'à quand la blague Maradona ?", s'interroge la chaîne d'informations Cronica TV. "Echec au roi", titre le quotidien argentin La Nacion. "Indéfendable" tonne le journal Olé, qui pointe du doigt "la grande responsabilité" de Maradona dans la défaite contre le Paraguay.

 

Cette défaite, la quatrième en six matchs de qualifications, ajoutée à la déroute contre la Bolivie (6-1) et l’humiliation à domicile contre le Brésil, l’ennemi juré, pose la question de l’avenir du "¨Pibe del oro" à la tête de la sélection. Est-il encore l’homme de la situation ? Mi-octobre, les Argentins devront obligatoirement battre leurs deux derniers adversaires, le Pérou, dernier du classement, et l’Uruguay, actuellement à un point de l’Argentine, pour se qualifier et pour sauver la tête et l’aura de leur Dieu vivant.
 

Première publication : 10/09/2009

COMMENTAIRE(S)