Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Simone Gbagbo rejette toutes les charges au premier jour de son procès à Abidjan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Hugo Lloris : "On a envie d'aller le plus loin possible pendant l'Euro"

En savoir plus

FOCUS

Terrorisme au Bangladesh : des activistes visés par Al-Qaïda et l'EI

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le mystère Henri Pick", une enquête littéraire signée David Foenkinos

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Des pénuries en série au Venezuela et l'industrie du jeu vidéo africain

En savoir plus

LE DÉBAT

Hissene Habré condamné, un verdict pour l'exemple ? (partie 1)

En savoir plus

LE DÉBAT

Hissene Habré condamné, un verdict pour l'exemple ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gare au gorille"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le costard d'Emmanuel Macron"

En savoir plus

EUROPE

Six morts dans une nouvelle série d'attaques dans le Caucase

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2009

Le Caucase russe, où la rébellion islamiste connaît un regain d'activité depuis quelques mois, a été le théâtre d'une série d'attaques dans lesquelles cinq rebelles présumés et un policier ont trouvé la mort.

AFP - Cinq rebelles présumés et un policier ont été tués samedi dans trois attaques distinctes dans le Caucase russe, où sévit une guérilla islamiste, ont annoncé les agences russes.
  
Quatre rebelles dont une femme ont été éliminés dans le village de Tarnaïr, près de Makhatchkala, capitale du Daguestan, au cours d'une opération spéciale, a déclaré un responsable des forces de l'ordre locales, cité par l'agence Interfax.
  
Par ailleurs, le département régional des services de sécurité russes a annoncé avoir déjoué un attentat suicide, selon Interfax.
  
Une habitante locale qui allait se faire exploser dans un magasin de téléphones portables avait été arrêtée vendredi soir à Makhatchkala, a précisé l'agence. Lors de l'arrestation, un pistolet et plusieurs grenades ont été saisis, selon la même source.
  
En Tchétchénie, une république voisine du Daguestan, un kamikaze est mort après avoir déclenché sa bombe en approchant une patrouille de police, selon les agences russes. Trois policiers ont été grièvement blessés dans l'explosion.
  
Par ailleurs, à Nazran, principale ville de l'Ingouchie, un enquêteur du ministère local de l'Intérieur a été tué par balle par des inconnus, toujours selon les agences russes.
  
Le Caucase russe connaît un regain de violences depuis plusieurs mois, la rébellion islamiste se montrant de plus en plus active. Les attaques ou explosions visant les forces de l'ordre y sont quasi quotidiennes.

Première publication : 12/09/2009

COMMENTAIRE(S)