Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Le loup et l'agneau"

En savoir plus

SUR LE NET

Brésil : une cyber-présidentielle sous tension

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Sarkozy annonce son retour sur Facebook

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde - 19 septembre (Partie 1)

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

La gauche en difficulté

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Stéphane Distinguin, PDG de FaberNovel et président de Cap Digital

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Bernard Maris, chroniqueur à Charlie Hebdo et auteur de "Houellebecq, économiste"

En savoir plus

TECH 24

Organisation de l'État islamique : la nouvelle bataille d'Anonymous

En savoir plus

  • Yémen : Sanaa contraint de partager le pouvoir avec la rébellion chiite

    En savoir plus

  • Nicolas Sarkozy a "envie" mais surtout "pas le choix" de revenir en politique

    En savoir plus

  • Ebola : après trois jours de confinement, la vie reprend en Sierra Leone

    En savoir plus

  • Pas de zone tampon sans respect du cessez-le-feu, exige l’armée ukrainienne

    En savoir plus

  • Ligue 1 : au Parc des Princes, Lyon tient tête au PSG

    En savoir plus

  • Ashraf Ghani succède à Hamid Karzaï à la présidence afghane

    En savoir plus

  • Air France prévoit d'assurer 41% des vols lundi

    En savoir plus

  • Des milliers de pacifistes manifestent à Moscou contre la guerre en Ukraine

    En savoir plus

  • De Paris à New York, les défenseurs du climat se mobilisent

    En savoir plus

  • En Albanie, le pape François prône la tolérance religieuse et fustige les jihadistes

    En savoir plus

  • Mondial de volley : la France échoue au pied du podium

    En savoir plus

  • Attentat à la bombe près du ministère des Affaires étrangères au Caire

    En savoir plus

  • Vidéo : la Turquie "débordée" par l’afflux de réfugiés kurdes de Syrie

    En savoir plus

  • Grand Prix de Singapour : Hamilton reprend les commandes de la F1

    En savoir plus

  • Filière jihadiste lyonnaise : cinq personnes mises en examen et écrouées

    En savoir plus

  • L’opposant Mikhaïl Khodorkovski envisage de gouverner la Russie

    En savoir plus

  • Sanaa instaure un couvre-feu, l'ONU annonce un accord de sortie de crise

    En savoir plus

  • Journées du patrimoine : visite guidée du théâtre de l’Opéra Comique

    En savoir plus

  • Bruxelles déjoue un projet d'attentat jihadiste à la Commission européenne

    En savoir plus

  • Le Front Al-Nosra a exécuté un soldat libanais qu'il détenait en captivité

    En savoir plus

  • Assaut mortel de Boko Haram à Mainok dans le nord du Nigeria

    En savoir plus

Culture

Le film israélien "Lebanon" remporte le Lion d'or à Venise

Texte par Dépêche

Dernière modification : 13/09/2009

Le film israélien "Lebanon" réalisé par Samuel Maoz, qui montre l'enfer de la guerre depuis l'intérieur d'un char, a remporté le Lion d'or de la 66e Mostra de Venise. Le prix du meilleur réalisateur est allé à l'Iranienne Shirin Neshat.

AFP - L'Israélien Samuel Maoz a triomphé à la 66e Mostra de Venise avec "Lebanon", un premier film autobiographique "écrit avec ses tripes", qui montre les horreurs de la guerre à travers le viseur d'un tank, lors de la cérémonie de clôture du festival samedi soir.

"Merci pour ce bonheur", s'est exclamé le cinéaste en recevant son prix des mains du président du jury, l'Américano-taïwanais Ang Lee.

"Je dédie ce prix aux milliers de personnes à travers le monde qui comme moi sont retournées de la guerre saines et sauves. Apparemment, elles vont bien, elles sont mariées, elles ont des enfants, mais à l'intérieur elles ont dû apprendre à vivre avec leur douleur", a-t-il déclaré.

Nourri des douloureux souvenirs de son réalisateur, Samuel Maoz, 47 ans, "Lebanon" fait vivre intensément le début de la première guerre du Liban en 1982, à travers la meurtrière avancée d'un tank israélien.

Traumatisé par des combats où, jeune soldat de vingt ans, ce natif de Tel Aviv fut tireur dans un blindé, Maoz a mis 25 ans à en tirer ce film puissant, à rebours de tout héroïsme, qui montre la guerre avec une radicale nouveauté.

De son côté, le Britannique Colin Firth ("Mamma mia!", "Le journal de Bridget Jones"), a remporté à 49 ans la Coupe Volpi du meilleur acteur pour son interprétation dans "A single man", la première réalisation du couturier américain Tom Ford.

Il bouleverse dans ce rôle de professeur d'université homosexuel qui perd le goût de vivre après la disparition tragique de son compagnon, dans les années 60, un scénario adapté d'un roman de Christopher Isherwood.

"C'est le plus grand honneur de ma vie", a déclaré l'acteur, qui s'est exprimé en italien, en recevant son prix des mains de l'actrice française Sandrine Bonnaire. Il a rendu hommage à Tom Ford: "Tu es un des meilleurs réalisateurs avec qui j'ai travaillé, un véritable artiste avec une vision".

Côté actrices, c'est la Russe Kseniya Rappoport, 35 ans, qui a été sacrée meilleure interprète pour "La doppia ora", un polar de Giuseppe Capotondi où elle joue une émigrée employée dans un hôtel, mêlée à une sombre histoire de cambriolage.

"C'est comme si j'étais un paratonnerre qui vient de recevoir la foudre", a déclaré l'actrice, très émue, qui s'est aussi exprimée en italien.

Puis elle s'est adressée au réalisateur Giuseppe Capotondi: "J'espère que je serai là quand tu recevras le Lion d'argent de la mise en scène pour un de tes films et surtout que tu m'y réserveras un petit rôle", a-t-elle plaisanté.
 

Première publication : 12/09/2009

COMMENTAIRE(S)